Le 11 juin, lors d'une réunion avec l'ONF et le maire de Larchant sur le site, il a été convenu qu'une opération sera conduite sur le bloc de l'Eléphant pour sauver la bête.

L'exhumation d'une photo datant des années 1950  montre que le sol à baissé de l'ordre de 50cm au pied de ce bloc (cf Daniel Aubert). Cette tendance ne pouvant qu'aller en s'accélérant avec la fréquentation, l'Eléphant risque de perdre la boule et de basculer sur sa trompe d'ici quelques années.

Pour prévenir ce risque, un pavement de blocs enterrés sera placé devant ce bloc en minimisant autant que faire ce peut l'impact visuel, afin de bloquer l'écoulement du sable. Ce dispositif sera complété par un remblaiement de sable.

L'escalade reste interdite sur ce bloc du fait de son aspect patrimonial, et des dégradations dues au passage des grimpeurs résultant de la fragilité de la roche.

Un panneau placé à quelques mètres du bloc de façon à ne pas affecter le visuel mentionnera cette interdiction.

Le CoSiRoc retirera des circuits d'escalade les voies situées sur ce bloc (N°1 et 2 noir, N°1 bleu, N°1 vert et arrivée de l'Orange).

Un obstacle peu visible de l'avant du bloc sera placé afin de dissuader toute escalade du ventre en roche particulièrement fragile.boule

Bientôt, c’est "La Grande Vire" !

La bande des spéléologues vous préparent 30 heures de suspension dans les airs :

Du samedi 25 mai à 10 heures, jusqu’au dimanche 26 mai à 16 heures, vous pourrez vous essayer sur les 1150 mètres de cordes installés sur toute la longueur du viaduc. Retenez dès à présent votre inscription ou renseignez-vous auprès de : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.30 heures 2019

platiere

Dans le cadre de l’opération « Essonne Verte Essonne Propre 2019 » les trois associations ADPP (association de découverte du plateau de Palaiseau), MdL (Mémoire de Lozère) et CoSiroc organisent un nettoyage de printemps de la carrière et de ses abords.

 

Il aura lieu le samedi 18 mai 2019 au matin.

Apporter des gants assez épais (arrachage prévu de la végétation invasive) et un sécateur si possible (coupe des ronces qui encombrent les grandes failles de la Bossière).

Bien entendu il ne sera pas interdit de grimper. Ce sera même recommandé pour dégager certains secteurs situés à 4/5 mètres de hauteur.

pioche

sécateur

pancarte

python

Sur les rochers du Duc, le week-end dernier, au détour d’une escalade, rencontre impressionnante avec un boa de près de 2 mètres de longueur ! Ce serpent constricteur, sans doute un python royal, est déjà mort, mais c’est tout de même impressionnant.

oncfsDans cette forêt des Grands Avaux, cela fait plusieurs années que des indélicats viennent déposés leurs détritus en tous genres. Mais un boa, ce n’était pas encore arrivé. Ces dépôts sauvages sont en régression, notamment parce qu’une enquête est le plus souvent engagée et les responsables sont souvent retrouvés. Cette fois, c’est l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage qui est chargé de l’enquête.

 

bechecaptureL’ARB, les amis des rochers de Beauvais, a été informée via le CoSiRoc de cette découverte. L’association d’escalade qui entretient la plupart des 24 circuits d’escalade du massif des rochers du Duc, participe également au nettoyage de la forêt. Ses adhérents ramassent régulièrement les détritus "oubliés" par certains visiteurs et les grimpeurs ne sont pas nécessairement les visiteurs les plus sales.

L’ARB est reconnu par les services des Espaces Naturels Sensibles de l’Essonne et de l’ONF. Une rencontre sur le site a été rapidement organisée et le reptile a été immédiatement capturé !

grenade cul de chienDimanche 24 mars 2019, Un enfant a trouvé cette vieille grenade en grattant le sable et la terre sur le site du Cul de Chien dans le massif des Trois-Pignons en forêt de Fontainebleau.

C’est une famille en promenade qui a fait cette découverte inquiétante. Un enfant qui jouait avec un bâton en creusant le sable a trouvé une vieille grenade. 

La gendarmerie, alertée, a immédiatement sécurisé les lieux et l’engin explosif a été isolé. Le service de déminage est intervenu le mardi 26 mars.

Petit rappel : ce genre de découverte est de plus en plus exceptionnel. Si vous trouvez un objet analogue, il ne faut surtout pas le manipuler mais informer immédiatement la gendarmerie nationale ou les services de l’ONF.