Des travaux de réfection du grand parking proche de Nainville les Roches (reprise des trous et des ornières) auront lieu :

du mardi 2 octobre au mardi 9 octobre 2018 inclus,

Il sera donc fermé durant cette semaine.

L’accès au massif durant les travaux sera possible depuis le parking du Télégraphe (à proximité du restaurant la Chaumière,  du Télégraphe, rue du Rocher du Duc, Champcueil), ou depuis le petit parking de la D948 (voir plan).

Le département de l’Essonne vous remercie de votre compréhension (voir l’affiche ci-jointe).

acces rochers duc

geosite

Ce 13 octobre 2018, beaucoup de visiteurs pour découvrir ce qu’est devenu l’ancienne carrière de la Troche. Entre 100 et 150 personnes ont assisté aux exposés des représentants du Conservatoire géologique du département et ont profité des petites expositions organisées, sous des barnums fournis par la municipalité de Palaiseau, par les trois associations participantes :  l’association de découverte du plateau de Palaiseau (AdPP), celle de la Mémoire de Lozère (MdL) et, bien sûr, le CoSiRoc, qui ont pris une part non négligeable dans le nettoyage du site et dans la réflexion sur son avenir.

grimpe

 

 

La maintenance du site (signalement des déchets divers, exactions type tags ou feux, etc.) va reposer sur les grimpeurs fréquentant le site. Vous constatez un problème : un petit mail à cosiroc.fr et nous ferons suivre.

 

Au passage, signalons fermement que le dépôt et le stockage de matelas de récupération, pour servir de crash pad est susceptible d’une amende de la part des mairies concernées ; les matelas seront immédiatement évacués vers les déchèteries locales.


Une dernière remarque : l’utilisation des équipements en place (points d’assurage, tables et bancs de repos comme éléments de fixation de slackline est évidement à prohiber.

 

 

 

Une bonne occasion pour vous de redécouvrir ce site

Accès pédestre

L’accès pédestre le plus court part de la gare du Guichet ligne B du RER. Quitter le quai par sa sortie à l’est (« vers Paris »). Suivre, vers le nord, d’abord la rue du Pont de Pierre, puis les 329 marches du Passage du Buisson (55 m de dénivelée) puis la rue de la Vauve où l’on rejoint l’itinéraire routier (10 mn).

Par le bus

En semaine, la ligne n° 8 des Cars d’Orsay dessert le quartier de la Troche. À partir de la gare RER B d’Orsay, direction Couturier. Descendre aux arrêts "Couturier" ou "Martinière". Horaires : consulter www.carsdorsay-transdev.fr

Avec un véhicule

De la N118 sortie n°9 "centre universitaire" puis D128/avenue Thomas Gobert sur 2 km vers l’est.

De l’A10, direction Saclay par la D36 puis, vers le sud, la D128, direction "Orsay / Gif /Centre universitaire" sur 0,8 km.

Dans les deux cas, direction "La Troche" au final.

Rejoindre le petit carrefour qui se situe juste avant une petite descente (en bordure du plateau), à proximité de la Ferme et de la mare de la Vauve et non loin de l’École Polytechnique.

Continuer alors par la rue du Rocher de la Vauve, suivie (vers la droite) de la rue C. Gounod puis de la rue de la Corniche. Laisser sur la droite la rue du Rocher (stationnement très difficile et gênant ; à proscrire) et prendre la branche de droite de la fourche qui suit (rue de la Martinière). Prendre la première à droite, rue de la Vauve, qui rejoint la rue de Corbeville où l’on stationne. Attention stationnement alterné et ne surtout pas gêner les riverains.

Juste en face de la rue de la Vauve, pénétrer dans le « parc Eugène Chanlon » (panneau informatif) par un sentier qui s’élargit en chemin, qui amène directement à la carrière.

acces la troche

charnier

Ce mardi 11 septembre 2018, à proximité de La Padôle et des Rochers du Duc (Beauvais), au bord du GR 11 (voir le plan ci-joint), les randonneurs sont tombés sur un véritable charnier de plusieurs dizaines de canard. En dehors de l'incivilité de ce dépôt sauvage, ces animaux ont peut-être été abattus pour cause de maladie ( ?) et il y a là un risque sanitaire.

De ce fait, ont été informés la mairie de Soisy-sur-Ecole, le Conservatoire des Espaces Naturels Sensibles de l’Essonne, la Gendarmerie de Milly la Forêt ainsi que l’Agence Régionale de la Santé et même la Fédération de chasse (FICIF), et l’Office national de la Chasse et de la Faune sauvage (ONCFS),.

Mais il semblerait que ce soit à la Direction Départementale de Protection des Populations de faire le nécessaire.

Le Parisien Essonne a relayé l'information et les interrogations qu'elle soulève (ici).

Dans l’attente de ces interventions, le mieux est d’éviter cette zone.

Plan

tableLes travaux de mise en valeur de la Réserve Géologique Départementale par le conservatoire homonyme sont pratiquement terminés, la mise en place des 2 tables d’information restant seules à faire.tables

Aux associations locales et associatifs, dont le CoSiRoc, de jouer maintenant leurs rôles pour peaufiner le travail réalisé (fort bien, une réussite !).

La journée du samedi 22 septembre (et prolongation le 23 si nécessaire) vient d’être retenue pour une rencontre des bras et muscles associatifs.

bulplageSont prévus des ramassages et regroupements (ou dispersions) de déchets végétaux, un dégagement de la partie végétalisée de la « Bossière », une éradication du lierre sur le front ouest de la carrière, etc.

Gants de protection épais obligatoires, les ronces du coin étant de très bonne qualité, sécateur utile, petite scie d’élagueur si possible et une sardine de tente (ou équivalent, type récupérateur de coinceur) pour nettoyer le fond des fissures.  Les sacs poubelles seront fournis sur place.

 

Un petit mot pour les slackeurs « online ».

Avec sa couche de sable bien épaisse et quelques arbres, encore costauds, pouvant servir de points d’amarrage, la Troche est en passe de devenir un petit paradis pour les équilibristes.

Une consigne à respecter : ne pas se servir des nouvelles tables et bancs ou des piètements des futurs panneaux explicatifs comme points de fixation (comme je l’ai très récemment constaté). Ces ouvrages sont à la disposition de tous mais pour un usage « normal ».

avantaprèsPS : Le rempart a été entièrement nettoyé à la sableuse. Oleg (le vieux trochu chenu du site) informe que le nettoyage des parois a entrainé le dépôt de « sable de sablage » sur beaucoup de prises et d’aplats, d’où actuellement (fin août 18) une certaine dégradation de l’adhérence. Il faudra quelques jours de pluie pour que toutes ces petites accumulations disparaissent.

2

 

Août 2018, le constat cette fois, c’est sur le site d’Apremont Bizons : les rochers ont été graphités avec cinq gros tags. Trois sont sur la partie basse autour du nº 22 rouge. Et deux autres sur la partie médiane au niveau du nº48 orange.

1


 

 

Evidemment, c’est moins démonstratif qu’au 91.1…

 

La démarche est pourtant la même. Tenter de s’approprier un petit bout d’espace naturel en plaquant sa signature de vandale démontre une grande intelligence, un sens aigu de la citoyenneté et un amour inconsidéré pour la forêt et ses rochers.

3

 

Mais l’ONF réfléchi intensément à la meilleure façon d’effacer ces saloperies.emoticon