Actualités des Fauvettes

 

Les Fauvettes

 

jyd categ1 thDans un environnement naturel étonnant, ce viaduc est essentiellement constitué de meulière très caverneuse. Cette roche a permis l’ouverture d’itinéraires originaux, très diversifiés ; l’équipement propose plus de 130 voies d’escalade somptueuses de 10 à 36 mètres de hauteur. C’est le site de la région parisienne le mieux adapté pour se préparer aux voies de falaises.jyd categ2 th

 

 

On trouve ici les évènements qui rythment la vie de ce site des Fauvettes, en particulier les créations de nouvelles voies, l'aménagement des anciennes, les conseils pour sa fréquentation.

vol du bourdon

A parcourir sur les piliers 6 et 7 du viaduc des Fauvettes :

Le vol du bourdon (P6.6). A gauche de Damnation de Faust : 35 m, 6b+, 14 points de scellements.

Les travaux d’Herluc (P7.10). A droite de Morphologie : 25 m, 5b, 11 points de scellements.

Merci pour ces bonnes nouvelles, on va retourner au viaduc très bientôt et bien sur on testera notre petit niveau de début de printemps dans Herluc, chic du nouveau! (Rose-Marie et Christian)

Ces deux voies sont somptueuses ! Les répétiteurs prennent le temps de faire part de leurs avis :

 

Dans son édition du 27 septembre 2013, le journal Le Parisien informe ses lecteurs de l’étude récente réalisée pour le SICOVY sur la solidité du viaduc des Fauvettes. L’escalade et la spéléologie sont à l’honneur ; le rôle du COSIROC y est souligné...

 

 

Accès

acces grandes routes

 Le viaduc se trouve à 24 kilomètres au sud-ouest de Paris Notre-Dame. Il se situe à cheval sur les communes de Bures-sur-Yvette et de Gometz-le-Châtel, proche des Ulis (Essonne - 91).

 

Par le RER B

En direction de Saint-Rémy-lès-Chevreuse : stations «Bures-sur-Yvette» ou «La Hacquinière». De ces stations, rejoindre l’Institut d’Optométrie en bordure de la D 988 (800 m). Face à l’entrée de l’institut un bon sentier(panneau : « Viaduc des Fauvettes ») conduit en vingt mètres à un chemin balisé en jaune. L’emprunter vers la droite (S-SO) et le suivre : il rejoint puis suit la plate-forme de l’ancienne voie ferrée, traverse un petit tunnel et atteint le viaduc (1,7 km de l’institut). Cet accès surprend par son originalité !

 

 

 Accès routiers

Les deux accès routiers décrits conduisent à des zones de stationnement que nous conseillons d’utiliser pour éviter d’éventuelles réactions de rejet des riverains.

Ces deux stationnements sont notés sur le plan du Sicovy (cliquer sur l'image ci-dessous).

Amis de l’escalade aux Fauvettes bonjour.

Après un hiver froid et humide, suivi d’un printemps aussi calamiteux, enfin un climat rayonnant cet été.
C’est l’occasion d’équiper une grande voie en plein centre du viaduc :plein les mains
·  Berlioz (P6.9) 33 m : 6c
Comme les fois précédentes, ces cotations sont des suggestions et vos avis nous intéressent nécessairement.
Vous pouvez accéder aux pages modifiées du topo en cliquant sur le lien Berlioz .
 
Trois autres voies sont en gestation, l'une sur la même face à gauche de L'oiseau de feu, l’autre sur le versant opposé de ce même pilier : Le vol du bourdon, une autre enfin à gauche de Very good trip de quoi faire pour 2014 !
 
Post scriptum : Le rapport de GINGER CEBTP sur les fondations du viaduc des Fauvettes semble très rassurant.
Le viaduc, c’est du solide, il n’est pas près de s’écrouler !
 
Les sauts pendulaires au viaduc sont interdits par arrêté.
Mais il n’y a pas d’affichage et certains sauteurs ne le savent pas toujours !
Cet été, le SICOVY est intervenu avec les gendarmes auprès de 2 d’entre eux…

 

C’est parti !

SondageVoilà plusieurs années que nous attendions l’analyse des fondations du viaduc des Fauvettes par des experts. Le SICOVY a réussi à trouver les financements pour lancer cette étude et le service Maçonneries et Monuments historiques de GINGER CEBTP a été sollicité à cet effet.

Une reconnaissance manuelle de deux piliers de l’ouvrage a été réalisée, sur 4m de profondeur afin d’observer directement la nature et l’état des fondations. La stabilité du massif de fondation a été très appréciée !