Actualités des Fauvettes

 

Les Fauvettes

 

jyd categ1 thDans un environnement naturel étonnant, ce viaduc est essentiellement constitué de meulière très caverneuse. Cette roche a permis l’ouverture d’itinéraires originaux, très diversifiés ; l’équipement propose plus de 130 voies d’escalade somptueuses de 10 à 36 mètres de hauteur. C’est le site de la région parisienne le mieux adapté pour se préparer aux voies de falaises.jyd categ2 th

 

 

On trouve ici les évènements qui rythment la vie de ce site des Fauvettes, en particulier les créations de nouvelles voies, l'aménagement des anciennes, les conseils pour sa fréquentation.

les 3 iphoneursÀ l'heure de la dématérialisation des informations et du tout numérique, le topo du viaduc des Fauvettes est maintenant accessible pour les iPhone et bientôt pour les Smartphones Androïd.

L’exemple de ces trois grimpeurs montre l’intérêt de ce type d’application : ce jour là, une envie impérieuse de grimper les envahit ; mais où ? Petit détour sur Internet, visite de «climbingaway». Un site avec des grandes voies d’escalade près de chez nous ?

Après avoir chargé l’application sur leur iPhone (*), la bande des trois débarque aux Fauvettes et se régale d’une belle journée d’escalade au viaduc. C’est évident, cette application ne remplace pas le topo papier. L’originalité du site, la description des voies, l’historique, la présentation des autres visiteurs, des partenaires,… ces informations ne sont pas accessibles depuis le téléphone ! Mais il y a un aspect ludique qui est véritablement sympathique.

2 moulinox 

 

 

 

Un petit matin frisquet et humide en ce début d’octobre, l’équipe «escalade aux Fauvettes» se retrouve sur le tablier du viaduc des Fauvettes pour une journée d’entretien des voies.

 

rochers

De nombreux grimpeurs accèdent maintenant au viaduc par les transports en commun. Jusqu’ici, il fallait prendre RER B et descendre à Bures-sur-Yvette ou La Hacquinière. La marche d’approche est ensuite raisonnablement agréable mais assez longue.

 

Dorénavant, pour ceux qui ne veulent pas trop marcher, il y a plus court. Depuis le RER B : s’arrêter à la station Courcelles-sur-Yvette, prendre le bus ligne 12 direction ccUlis2, et s'arrêter à Rochers, la station après celle des Fauvettes ! Puis à pied (5 minutes) prendre la  rue des Rochers et suivre "la coulée verte").

 

Petite précision: ce bus ne passe pas le dimanche.

 

plan

Depuis l'édition du topo des Fauvettes en mai 2012, voici les nouvelles voies qui ont été ouvertes (ou modifiées) ; en cliquant sur le nom de la voie, on accède au croquis :
 
Sur le pilier 2
  • Pierrot lunaire : 18 m ; 7 points + relais ; 6a+. Cette jolie voie, déjà bien technique jusqu'au passage de l'arche, se terminait bizarrement en rejoignant plus ou moins sa soeur de gauche (Nuits transfigurées). Elle est maintenant totalement dissociée et se termine plus à droite  après un bel enchainement très aérien.

  • La Norma : 18 m ; 7 points + relais ; 5b+. Cette voie d’un niveau abordable était hétérogène avec un départ exposé ; la voie a été repensée et un scellement supplémentaire a été ajouté (le premier... imaginez avant !).

Sur le pilier 3
  • Absinthe : 18 m ; 8 points + relais ; 7a+; entre Haut de hurle doigt et Génépi : du teigneux, souvent des crispettes pas évidentes à repérer, un beau challenge pour les forts grimpeurs.
volSur le pilier 6
  •  Vol du bourdon : 35 m, 14 points, 6b+ ; à gauche de La damnation de Faust. Au départ, c'est tout gentilletet ça se durcit peu à peu ; mais ce sont toujours de jolis mouvements qui nécessitent de l'anticipation dans la lecture des prochains passages.
  • Berlioz : 35 m, 14 points ; 6c ; à droite de La fantastique. Il n'y a aucun passage véritablement très difficile... Mais il n'y a pas beaucoup non plus de moment de repos. Le tout est aérien à souhait, mais très bien protégé.
  • La grande vadrouille : Qu’elle ambiance ! Une superbe voie aérienne de niveau 6a jusqu’à l’arche (relais possible), puis 6b jusqu’au tablier. Une cuvée 2014 dont vous donnerez aux amateurs de bonnes nouvelles !
  • La traversée du pilier n° 6 : 6b ;cette traversée est maintenant possible dans les deux sens malgré une petite difficulté sur la face nord avec des mono-doigts et réglettes assez douloureux : 6a+/b à cause de cette face "Nord", le reste est plutôt dans le 6a pour la face "Ouest", 5b pour la face "Est" et 5c pour la face "Sud".
Sur le pilier 7
  • Les travaux d'Herluc :  5b ; 25 m de doux, mais intenses, plaisirs ! Une voie idéale pour s'échauffer, ou pour faire déjà une belle performance, ou même encore pour terminer une séance en enchainant une série de mouvements subtils...
Sur le pilier 9
  • Génius loci : Dans l'ancien temps, il y avait une voie imaginée uniquement avec des prises en résine (Kévin) qui n'avaient pas tenu très longtemps ; il restait de veillles tiges métalliques peu avenantes. La voie a été entièrement revisitée pour permettre une 1ère longueur accessible (5c) et une superbe 2ème longueur plus délicate et très aérienne.
  • Epipurien : La première longueur ne dépasse pas le 5c+, mais il faut bien se placer si l'on ne veut pas s'interroger : et puis plus rien ? ou comme les enfants de la cour de l'école : épipurien ? Pour la 2ème longueur, les prises ne sont pas visibles au 1er coup d'oeil ; de la malice !
Les croquis de ces voies sont accessibles en cliquant sur le lien de leurs noms.

voie

A l'occasion d'une de vos escalades, au détour d’une meulière, vous avez peut être croisé une petite étiquette plastifiée : celle-ci signifie que le point repéré a été testé par une société d’homologation des ancrages.

En effet, voici maintenant quelques années :+) que le CoSiRoc est très investi dans l’équipement des voies d’escalade sur le viaduc des Fauvettes.

Il nous a semblé important de vérifier la qualité de quelques uns des ancrages réalisés. Ceux-ci représentent en effet le premier élément de sécurité pour les grimpeurs qui fréquentent ces voies.tablier

Nous avons donc confié une mission d’expertise à la société SCAF, reconnue pour sa grande technicité et qui intervient régulièrement pour l’homologation des espaces dédiés à l’escalade. Le rapport valide tous les points testés : un scellement pour chacune des voies suivantes : Guêpes à pan, Issue de secours, Berlioz, Gloria, Gymnopédies, et les 2 scellements les plus proches de la plaque dédiée à Daniel Taupin. 

Evidemment, ces tests n'ont qu'une valeur limitée en regard des quelques 1500 ancrages installés depuis… longtemps au plein cœur de nos meulières ! Mais cette validation nous semblait nécessaire pour les équipeurs qui interviennent maintenant depuis 10 ans (merci à Alain, Franck, Frédéric, Gérard, Jean-Yves, Laurent (x 2), Luc, Oleg, Patrick,…) et à tous ceux qui, bien avant, avaient commencé ces équipements sous l’impulsion de Philippe et de José.