ceb 2020 02 05

Le 26 novembre 2019, l'ONF et le CoSiRoc signent une convention de partenariat pour l’entretien des circuits d’escalade situés en forêt domaniale. De cette convention, une Commission d’Escalade Bellifontaine (CEB) est créée.

La CEB est l'organe de gouvernance de la Convention ONF – CoSiRoc * relative à l’accueil de l’escalade dans les forêts domaniales de Seine-et-Marne. Elle s’assurera du suivi des objectifs cités dans cette dernière. Elle a pour principale mission la gestion des circuits d’escalade situés sur les blocs de grés des forêts domaniales de Seine-et-Marne.

La CEB est régie par une charte (ci-jointe), que ses membres s'engagent à respecter.

L'entretien courant des circuits d'escalade au bénéfice des membres de la communauté des grimpeurs, et d'autre part les modifications majeures et les créations de circuits, seront examinés par cette commission.

Les projets d'entretien courant sont déclarés à la CEB, via la "Fiche d'entretien des circuits d'escalade" disponible sur le site internet du CoSiRoc (www.cosiroc.fr). Sans réponse du CoSiRoc dans les 30 jours suivant la diffusion de l'information sur le projet, son autorisation d’exécution est considérée comme tacitement acquise.

* Convention ONF – CoSiRoc : L'objet principal de la convention est la mise en place d’un partenariat sur l’entretien et le balisage des sites d’escalade accueillant du public. Le périmètre géographique de la convention couvre les forêts domaniales de Fontainebleau, des Trois-Pignons et de la Commanderie.

L’avenir de nos forêts

 

Mercredi 29 septembre 2021, l’office national des forêts organise simultanément dans 26 forêts d’Île-de-France une grande opération d’accueil et de rencontre avec les Franciliens.

 

Sur le massif forestier de Fontainebleau, l’ONF proposera 5 rendez-vous : carrefour des Huit Routes (secteur Fontainebleau), la Croix de Toulouse (secteur Samois-sur-Seine / Bois-le-Roi), l’Allée Aux Vaches (secteur Barbizon), le parking de Noisy-sur-Ecole et parking de l’Elephant (secteur Larchant). Le départ des visites est fixé à 14h30 (durée 2h)

Réchauffement climatique, accueil du public, protection de la biodiversité, coupes d’arbres, mobilisation de bois, avenir des forêts… Face à ces questions fréquentes, les forestiers et les personnels des agences d’Île-de-France invitent tous les publics à venir échanger avec eux.

 

Il est des régions où la forêt cristallise les passions et l’Île-de-France est de celle-là. Si le public voit la forêt comme un espace immuable et un accès privilégié à la nature, il porte un regard différent sur certains actes de gestion durable comme la coupe d’arbres. Si les craintes sont légitimes, il n’est malheureusement pas rare de voir aussi des fausses informations circulées sur les réseaux. Ce constat montre à quel point le besoin d’informer reste grand.logo onf

 

Raison pour laquelle, l’ONF répondra à tous les usagers qui aiment tant ces forêts mais n’en connaissent pas tous leurs aspects. Pour participer, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur l’un des points qui vous convient le mieux !

 

Retrouvez en pièce jointe la liste de toutes les autres forêts participantes dans la Région ainsi que les informations pratiques.

 

officielsVoilà une bonne année que les services du Conseil Départemental de l’Essonne élaboraient un parcours sportif adapté aux sportifs de haut niveau mais aussi aux familles et au sein de la forêt départementale des Grands Avaux.

 

Ce parcours a été inauguré le 7 mai 2021, avec les représentants du Conseil Départemental, des communes les plus proches, de l'ONF, des Amis des Rochers de Beauvais (l'ARB) et le CoSiRoc.

 

Dans les Rochers du Duc et à proximité des circuits d’escalade, un parcours est maintenant balisé avec des lombairespanneaux explicatifs : huit stations d’exercices sportifs diversifiés. L'itinéraire s’appuie sur une partie du PR 34 (petite randonnée balisée en bleu).

Le parcours commence au parking du Télégraphe de Beauvais (La Chaumière) et démarre par l’extension des lombaires (n°1), puis des squats et de la chaise (n°2), des squats et jump (n°3), l’extension des mollets (n°4), des dips et pompes (n°5), de la course en montée (n°6), des abdos-fessiers et steps (n°7) pour terminer sur une station d’étirements (n°8).

la chaiseLa fiche complète de ce parcours est accessible ici.

Le parcours familial peut être enchainé pour un enchainement préalable à une séance d’escalade. Les exercices ne sont pas toujours aisés, bravo à ceux qui ont la condition physique pour enchainer tous les exercices du parcours sportif !

pompier

Les conditions actuelles, avec un sol sec et du vent, sont favorables aux risques d’incendie. Un spectaculaire incendie s'est déclaré ce samedi 17 avril 2021, dans le massif des Trois Pignons près du Vaudoué, incendiant près de trois hectares de forêt.

 

Le feu s’est déclaré à proximité du parking du Rocher Cailleau, nécessitant quatre camions de pompiers, le renfort de la gendarmerie et de l’ONF Les causes de l’incendie pourraient laisser croire à un feu de camp. Lfeu interdites gendarmes ont sécurisé la zone pendant que les pompiers s’attaquaient aux flammes, puis procédé à des contrôles d’identité sur le parking.

 

Est-ce nécessaire de rappeler que les feux sont interdits en forêts de Fontainebleau, mais aussi dans la forêt de Nemours, aux Grands Avaux et à la forêt du Belvédère de Chamarande.

imageLe compte-rendu de Essonne Verte Essonne Propre est ici.

Deux informations à la suite de questions et/ou remarques lors de l’opération de samedi 10 avril :

Pourquoi ne pas exploiter, du point de vue de l’escalade, le front ouest de la carrière ?

  • Réponse : le Cosiroc déconseille absolument d’y grimper car la pente qui domine cette petite falaise est une ancienne décharge qui a servi aux anciens habitants du quartier de la Troche pour se débarrasser de leurs déchets végétaux et autres résidus (verres, poteries, tuyaux métalliques, briques cassées, etc. Tout ce que vous pouvez imaginer).

L’ensemble repose sur une pente d’argile très raide avec une adhérence plus qu’aléatoire et seule la végétation (lierre et autres ronces) qui s’est développée en surface permet de le stabiliser, à la condition expresse que le bas de pente de soit pas impacté par des manœuvres de dégagement d’éventuelles sorties de voies de grimpe.

Autre info bien peu connue : il y a une dizaine d’années, lors du curage des vasques de la Bossière, une quantité importante de verres cassés, noyés dans les sables d’icelles, a été éliminée via les diaclases verticales du banc de grès et s’est retrouvée sur le toit des sables sur lequel il repose. Toit accessible, entre autres aux enfants, en rampant sous le banc de grès. Attention danger !

Grimpeurs et autres, entrainement à la spéléo : ailleurs.

Une petite dernière : durant cette journée, les points d’assurage ont été équipés d’un maillon rapide et d’un anneau pour pouvoir réaliser un assurage, type moulinette, plus satisfaisant qu‘une corde passant directement dans l’œil du scellement. Quelques évolutions des points à prévoir (et sangle de 0,5 à 1 mètre nécessaire).