abeilles dérangéesUn des messages récemment reçus :

« Je vous envoie un message car je ne sais pas trop qui avertir : cet après-midi, lors d'un passage au viaduc avec des amis, nous avons croisé un grimpeur qui descendait de la voie "le passage du roi" (pilier 9) car il y avait un essaim en haut. Et en effet, il est bien visible depuis le bas !

Nous avons laissé un mot en bas de la voie pour prévenir les futurs grimpeurs, mais il faudrait peut-être contacter un service approprié (les pompiers ?).

Bonne fin de week-end, et au passage un grand merci pour le topo sur ce site, très bien fait ! G. M. »

De fait, cet essaim repéré au relais sommital de "Passage au roi" est installé à cet endroit depuis des années. Ici, ce sont des abeilles ; bien évidemment, nous sommes tous concernés par la nécessité de préserver ces insectes suffisamment malmenés. Attacher une attention particulière à ces colocataires est d'autant plus vital pour nous que l'avenir de notre environnement en dépend !

belles abeillesEn effet, les abeilles contribuent à la pollinisation de 80 % des espèces de plantes à fleurs et de fait, un tiers de notre nourriture en dépend. En une quinzaine d’années, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30 %. Les fléaux s’attaquant aux abeilles ne manquent pas : maladies, parasites, prédateurs et intensification des pesticides dans le domaine de  l’agriculture.

Il semblerait que les abeilles recherchent des refuges toujours secs et très à l'abri, l'orientation ne semble pas avoir d'influence, les trous des meulières semblent bien leurs convenir. Elles s’orientent grâce à la position du soleil et aux repères visuels : arbres, haies, lisières forestières et … piliers du viaduc des Fauvettes !

Pourtant, il faut bien le reconnaitre, leurs installations sont parfois très gênantes et chaque année, nous assistons à de nouvelles tentatives d’installation. Par exemple :

  • En 2011, c’est un essaim de frelons qui avait trouvé ses quartiers au relais intermédiaire de « Guêpes apens »
  • En 2012, un énorme essaim d’abeilles que nous avons sauvé (voir l’article : http://www.cosiroc.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=34:essaim-fauvettes&catid=127:actu-des-fauvettes&Itemid=308) était au sommet de « Nettoyage par le vide »
  • L’année dernière (2O14), c’était au sommet d’ »Apprenti sorcier »
  • Cette année (2015), c'est au sommet du "Chemin des dieux" qu'elles sont installées On envisage d'ajouter un maillon sur l'avant dernier scellement pour permettre une réchappe...affiche abeilles
  • Sur le pilier n°9, depuis au moins 10 ans maintenant, un essaim plutôt petit semble bien installé, en haut du « Passage au roi ». Chaque année, nous installons une petite affiche sur le premier scellement pour avertir les grimpeurs. L’essaim semblait abandonné, mais Michel nous informe que non ; il a placé une information en bas de la voie.
  • Sur l’autre versant de ce pilier, à la même hauteur, c’est un essaim bien plus important qui se développe chaque année. Il n’y a pas de voie d’escalade à cet endroit, ni d’itinéraire d’entrainement des spéléologues.

Merci 1000 fois pour cette participation et merci à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre (*), participent à préserver la qualité de ce site exceptionnel.

Pour en savoir un peu plus  : http://www.cosiroc.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=226:les-abeilles-sont-revenues&catid=127:actu-des-fauvettes&Itemid=308

(*) Le vallon du Ru d’Angoulême, le viaduc des Fauvettes, doit notamment sa qualité environnementale grâce aux actions bénévoles : création des voies d’escalade ou de spéléologie, respect des pieds de piliers : sources d’érosion du sol et des aménagements réalisés par le propriétaire (le SICOVY et respect de son règlement affiché), respect de l’originalité et de la qualité architecturale de l’édifice, participation aux actions collectives des clubs ou associations pour le nettoyage du site, nettoyages des herbes et ronces en bas des piliers, des vieux bois qui réduisent l’écoulement des eaux, ramassages individuels des ordures « oubliées » par d’autres utilisateurs, échanges avec ces autres utilisateurs, relais d’informations sur des dysfonctionnements constatés,…

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!