Le circuit a été refondu en 2016 par des membres de l'ARB et du CoSiRoc.

Les départs des trois circuits (jaune, orange et rouge) ont été regroupés sur le même bloc, ancien départ du jaune.
De même les arrivées sont toutes trois sur le bloc de l'ancienne arrivée de l'orange.Le circuit rouge étant plutôt de nature "bloc à bloc" il n'y a pas de marquage des transitions. L'accés au bloc suivant est facilté par les deux autres circuits, dans la mesure où les pistes sont globalement parallèles.

 Images du circuit orange

 

 Images du circuit bleu

bloc festonÀ proximité de Nemours, Darvault n’est pas connu de tous les grimpeurs. Pourtant, c’est encore un site naturel exceptionnel qui mérite bien une visite de la grotte qui a abrité le passage d’un petit train lorsque la carrière était en exploitation. Une falaise entourée de grès festonnés plonge le passionné de nature dans un environnement magique. Toutefois, la carrière de Darvault est, depuis 2014, classée Natura 2000 ; donc, interdiction absolue de tracer des circuits où d’équiper les falaises.

 

Mais le nouveau site d’escalade est bien plus à l’Ouest, au dessus du village et de la Rue de la Barauderie. A l’initiative de Stéphane Hamont, avec le soutien de la municipalité et l’accord du propriétaire du terrain, deux nouveaux circuits d’escalade ont été créés sur la commune de Darvault,

 

La dernière commission des circuits (SNE) accompagne ce projet. Deux parcours d’escalade, Orange AD et Bleu D sont à l’essai. Vos remarques et suggestions sont la bienvenue. Ce petit site est agréable, en sous  bois, il ne sèche pas vite après la pluie. Plusieurs blocs sont en grès tendre, l’usage du pof est vivement recommandé. Le balisage est bien fait. La fiche est accessible ici.carte 67

 

Concernant le stationnement, il est important de respecter le voisinage et de ne pas se garer trop près du site. Utilisez s’il vous plait l’un des parkings réservés à l’usage des publics (à la mairie, l’école,…). Même dans ce cas, vous serez à moins de 10 minutes des blocs !

Victor Pinto et Youssef Beqziz ont achevé en novembre au Bas-Cuvier la réfection du circuit rouge et du circuit noir "Trivellini".
Le circuit rouge a été repeint à l'identique à l'exception du n°9 ("La daubée") qui a été remplacé par une belle traversée droite-gauche sur un bloc à droite de la Défroquée.

Pour le noir, l'ancien 3 (la mousse reprend trop vite) ,le biceps mou (trop dur), le 18 (trop moche) l'ancien 22b (devenu très dur) ont été retirés. Le nouveau 18 (Nouvelle monture) est une belle traversée droite gauche se terminant sur l'arete de droite du bloc de la digitale. Le nouveau 21  est l'arête à droite de la 20, le 22b est désormais la traversée Paragot et la suite c'est pareil. Le 15 et 17 seront brossés prochainement le reste est nickel.

Nouvelles voies du circuit noir :

  • n°4 noir Mur bombé déversant fissure (ouvreur : Victor)
  • n°18 noir Traversée sur 4m droite gauche et arête (ouvreurs : Victor et Youssef)
  • n°21: ouverture ancienne

On trouvera ci-dessous le topo du circuit noir rénové et quelques images (Photos : V. Pinto)

Informations communiquées par Victor.

depart

 Les parcours d’escalade du Cul de Chien n’étaient plus entretenus depuis de nombreuses années ; des amis du CoSiRoc se sont investis durant deux années pour permettre à ce site d’offrir un site d’escalade où les grimpeurs peuvent s’exprimer en partage, quelques soient leurs niveaux. Ainsi, ce choix est clairement affiché dés les départs qui se situent au même endroit, sur le même bloc.

Le parcours rouge, de niveau TD+, fait maintenant 36 numéros et 9 bis : soit 45 voies ; l’ancien parcours a été considérablement complété ; celui-ci proposait 30 voies essentiellement agglomérées autour de l’emblématique Toit du Cul de Chien.

dignité

Un autre objectif de ces reprises est de se situer dans une perspective d’escalade durable : les voies trop abimées par les usages (prises cassées, bricolage artificiel –taille, ciment ou sikadur- polissage des prises, n’ont pas été reprises.

bilboLe Cul de Chien est un site exceptionnel qui propose de véritables parcours d’escalade dans un espace naturel bien différent des salles d’entrainements. Participez à sa conservation en restant soucieux de ne laisser qu’une infime trace de votre passage (éviter ou ramasser les détritus, papiers, bouteilles, limiter l’usage de la magnésie, ne grimper qu’avec des chaussons d’escalade sans sable,…). En dehors de ces circuits (plus de 200 itinéraires tracés), de nombreuses autres voies d’escalade existent ; à vous de les découvrir !

centreCe parcours rouge a été tracé avec la sympathique complicité de : Marie-Martine Bé, Claude Boitard, Bernard Commiot, Charles Delèglise, Eric Derio, Jean-Yves Derouck, Gérard Durand, Patrick Juhel, Jean-Michel Gosselin, Christian Laroche, Jo Montchaussée, Pierre Pettinotti, Victor Pinto, Christian Roumégoux, Claude Sanz. Qu’ils en soient sincèrement remerciés.

La fiche de ce circuit est accessible ici.

 

Les photos de chaque bloc avec les voies tracées sont ci-dessous :