pinceau

Entretiens réalisés en 2013

Fontainebleau

Envers d'Apremont

Franchard Isatis

  • N°4, orange par Georges Tsao


Trois pignons

Gros Sablons

  • N°4, bleu D+ par Jean-Jacques Naëls avec modifications, 34N° + 12 variantes

Ségognole

  • N°1, jaune PD+ par Antoine Melchior avec modifications (AD- ? PD+), 50 N°+ 13 variantes
  • N°2, orange AD+ par Antoine Melchior et Christian Charreau, 50 N° + 19 variantes (les variantes constituent un ensemble D)
  • N°3, rouge TD, par Christian Charreau, 35 N° + 4 variantes

Au boulot

A vrai dire, l’information est passée assez tardivement ; nous nous en excusons sincèrement.

 

Mais ce dimanche 8 septembre 2013, rendez-vous était donné à La Ségognole pour un gros nettoyage.

 

Malgré ce contretemps, plus de 30 personnes ont répondu présents, merci à : Juliette, Florence, Catherine, Virginie, Martine, Hervé, Hugues, Antoine, Charles, Bernard, Claude, Jean-Yves, Patrick, Olivier, Hugo, Xavier, Pierre, François, Bruno, Pascal, Carlos, Jacques, Jean-Baptiste, Jean-Michel,…(*)

La Base de Loisirs départementale de Buthiers(77) propose de nombreuses activités aux enfants, parmi lesquelles l'escalade mais semble peu motivée par l'entretien des circuits enfants du massif canard ou du massif de l'I récemment rebaptisé secteur de la piscine.

Pourtant deux anciens circuits enfants existent dans ces massifs depuis près de 20 ans pour le plus récent, celui du massif de l'I qui a été créé par un animateur de la base de plein air et de loisirs, Vincent Canterel. Ce circuit Blanc E numéro 6 comportait 49 voies et 3 variantes. La première partie, jusqu'au n° 22 pouvait convenir à des 6-8 ans la fin du circuit dont les blocs sont plus hauts et les prises plus espacées convient mieux à des 10-12 ans. 

Ce circuit largement effacé mais dont on peut reconstituer le parcours grace à un topo, par exemple le guide des circuits d'escalade pour enfants en région parisienne de Michel Coquard, Louis Louvel et Jean Jacques Naëls, mériterait d'autant plus une réfection qu'il se situe à proximité des parkings dans un massif à forte fréquentation familiale. 

L'autre circuit enfant de Buthiers ( blanc E n°5, niveau 3) semble avoir fait l'objet d'un entretien récent. Mais sa situation excentrée et sa proximité avec la N 152, ainsi que la dégradation du site ne pousseront pas à sa fréquentation malgré sa complémentarité avec le circuit précédent.

En tous cas il serait utile d'offrir une alternative à l'initiation sur SAE qui est aujourd'hui la seule proposition visible faite aux jeunes qui voudraient grimper à Buthiers.

 

Loïc LibelluleLoîc Le Denmat à l'ouverture de "Libellule" : 7b+. Une belle voie de dalle avec un sérieux bombé à franchir, en plein milieu ! A gauche, Les noces du diable (triangle blanc) un 7a engagé, et à droite, Hésitation blues (flèche rouge) un 6a qui ne l'est pas moins ! Et encore plus à droite, le départ du Diablotin (n° 59 Orange, 3b) qui se termine sur l'arrête en fil de rasoir que l'on peut parcourir debout en équilibre (chute interdite, Gaston !).

Cette grande et belle dalle se situe à la frontière du secteur du Hameau (en dessous d'Etat dame) et celui de Nainville (au dessus du Bonzaï), le Noir du Hameau) est en cours de retraçage.

Proposition d'entretien des circuits jaune orange bleu n° 11, 12 et 13 sur le plan ci dessous :

Plan

Videlles est un joli petit massif, de fait un peu à l'abandon depuis plusieurs années. Quelques circuits ont été imaginés vers le haut du pignon, à proximité de la carrière ; ces parcours sont souvent difficiles.

Un peu plus bas, dans le vallon, les trois circuits concernés par ce projet sont plus abordables  : un Jaune Peu difficile de 36 numéros, un Orange Assez Difficile de 36 numéros et un Bleu déjà Difficile de 38 numéros.

Pour rejoindre ces circuits, on peut suivre le GR 11 qui passe au long de l'Abattoir (lieu dit de Videlles). Il ne faut pas remonter la sente du GR qui tourne au Nord dans le vallon mais la suivante (150 mètres plus loin).