christophe

 

Voilà un rendez vous qui s’installe dans le temps... Nous avions initié l’année dernière ce rendez vous qui venait clore la saison d’escalade pour les grimpeurs passionnés du site d’escalade des Fauvettes. Nous avions alors bien élagué entre les piliers 5, 6, 7 et 8.

 

Mais cette année, ce sont plus de vingt grimpeurs et grimpeuses qui sont venus entretenir ce bel espace qui abrite "La plus haute falaise d’Ile de France".

 

ru chemin fer

 

 

 

encombrants

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré la pluie quasi incessante de ce week-end pourri du 11 novembre, de 10 heures à 17 heures, les 20 grimpeurs se sont relayés pour l'entretien des abords.

 

 

Allez-y, vous serez surpris du travail réalisé : gros élagage des 2 côtés du viaduc, débroussaillage des accès (notamment celui depuis Le Baratage, le nouveau propriétaire de la plaine ne souhaite pas les stationnements en haut du Chemin de la Justice), déplacement au treuil des plus gros fûts d’arbres tombés (par exemple, celui qui était sous la voie "Le Ring"), dégagement des encombrements du Ru du Chemin de Fer(ce qui provoquaient les inondations des piliers côtés Gometz), traçage d'une nouvelle sente au milieu du viaduc avec murets en meulière,...

 

treuil

 

abattage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hormis cette grosse journée d’entretien, vous êtes nombreux à participer à l’entretien de ce site sur des actions plus ponctuels (ramassage des objets oubliés, petits élagages, signalements des usures de matériel, petits aménagements contre l’érosion,…). Merci à nous tous pour ce joli travail.

LAU

DVP

Concernant les parcours d’escalade de niveau F, facile, donc plus accessibles que les parcours peu difficiles -PD- tracés en jaune la couleur Saumon est utilisée depuis de nombreuses années, mais elle ne convient pas totalement.

En effet, elle est assez proche de l’Orange, et malgré la différence de niveau des voies elle est sujette à confusion.

D’autres essais ont été réalisés sans grand succès. Le pire peut-être est la couleur Caramel (proche du marron…). A peine appliquée sur le rocher elle devient immédiatement peu visible).11

beige

La couleur Beige a été tentée récemment à La Feuillardière. Le résultat est à peine plus satisfaisant, les signes sont toujours peu visibles.

La couleur du Violet a été essayée sur le projet de la Canche aux Merciers sans grand succès non plus concernant la visibilité des voies.

canche

La couleur verte a été suggérée. Mais, il y a quelques années elle était essentiellement utilisée pour les circuits AD (vert foncé), puis abandonnée car trop proche de la couleur des feuilles et mousses au profit de l’Orange bien plus lumineux.

n° 4 Orange Le solitaire

Jean a suggéré le Vert clair (Amande, Pistache, Pomme,…). Patrick a essayé le Vert Pomme sur le parcours du Télégraphe de Beauvais. Initialement en Caramel, il était en voie d’abandon.

Mais depuis, son retraçage, il est fréquenté quotidiennement et les utilisateurs trouvent la couleur pertinente.

AVP

La fiche du circuit est ici.

Vos avis nous intéressent : il suffit d'avoir un compte et de se connecter pour écrire un commentaire.

la roche percee

Depuis de nombreuses années, au Nord du massif des 3 Pignons, les enfants fréquentaient le petit site de la Feuillardière sur lequel avait été tracé un agréable circuit d’escalade bien adapté aux enfants. tunnel

 

Ce site a été entièrement revisité pour proposer 3 circuits imaginés pour des tranches d’âge différentes. Les scolaires l’ont avantageusement découvert au printemps, et cet été, ce sont les familles qui se sont appropriées ce bel espace de jeu. arche de sucremontcar

 

Accès en voiture : depuis Arbonne-la-Forêt, prendre la D 409 en direction de Milly-la-Forêt.  À 2 kilomètres, stationner sur le parking de la Feuillardière.

 

Accès pédestre : Depuis le parking, prendre le chemin de La Borne à l’Enfant qui permet d’accéder au carrefour de la Feuillardière (500 m). Les départs des 3 circuits sont visibles depuis ce carrefour.

 

var20

 

Ces trois circuits ont été pensés principalement pour des enfants :

De 3 ans et plus pour le Rose

2
 
De 6 ans et plus pour le Blanc

 

De 8 ans et plus pour le Beige.

 

 

L’espace est très réduit ; par conséquent il est possible de visualiser les enfants quelque soit leur situation sur l’un des parcours. Les blocs sont petits et jamais dangereux. Toutefois, il convient d’informer les enfants grimpeurs de la nécessité de se brosser les chaussures avant chaque passage. Une parade est conseillée.

 

promenadeaqueduc

 

Ces escalades peuvent être avantageusement complétées par la courte promenade de Sucremont (environ 3 kilomètres balisés depuis le parking).

signe

 

La commission escalade bellifontaine (CEB) a été réunie le jeudi 15 juin 2017 au CIF / ONF à la Faisanderie de Fontainebleau. 16 personnes ont participé à cette rencontre dont deux représentants de l’ONF.

Un point succinct a été rappelé à propos des 45 circuits récemment entretenus (*).

 

Une Commission des Circuits d’Escalade : pour quoi faire ?

hati

La Commission des Circuits d’Escalade a été créée par le Comité de Défense des Sites et Rochers d’escalade (CoSiRoc) en 1972, pour développer et pour coordonner le balisage de circuits d’escalade dans les massifs gréseux Franciliens. Le Comité Départemental 77 de la FFME a, beaucoup plus tard, souhaité participer à la gestion des sites présents en Seine-et-Marne, via sa commission des Sites Naturels d’Escalade (SNE 77) ; celle-ci est maintenant démissionnaire.

En ce qui concerne plus particulièrement les forêts domaniales de Fontainebleau, des Trois Pignons et de la Commanderie, l’agence territoriale de l’ONF Ile-de-France Est qui en est le gestionnaire a toujours été associée à ses décisions.

Une convention, en cours de rédaction, devrait préciser ce partenariat entre le CoSiRoc et l’ONF.

 

Cohérence avec le document d’aménagement et la stratégie d’accueil de l’ONF

Les forêts domaniales de Fontainebleau, des Trois Pignons et de la Commanderie représentent un espace de 25000 hectares. L’ONF en est à la fois le gestionnaire et le responsable juridique. C’est aussi le garant des enjeux environnementaux du massif forestier, qui est classé "Forêt de Protection". Les forêts de Fontainebleau et des Trois Pignons sont aussi respectivement des Sites Classé et Inscrit. Ces massifs doivent donc répondre à des normes paysagères définies par le Ministère de l’Environnement, et contrôlées par sa Commission des Sites. Bien qu’elle n’ait pas encore manifesté d’intérêt particulier à ce propos, cette dernière pourrait intervenir au sujet de l’impact visuel de la magnésie dans certains sites d’escalade. Les trois forêts domaniales précitées sont aussi zones « Natura 2000 ».

pat

 

Liste des sites et circuits d’Escalade

Les forêts domaniales sont parcourues par 176 circuits d’escalade, répartis en trois massifs distincts :

- La forêt des Trois Pignons comporte 79 circuits d’escalade tracés,

- La forêt domaniale de Fontainebleau en compte 81,

- Et la forêt de la Commanderie en possède 16.

 

 

La liste complète de ces parcours sera annexée au compte rendu final de cette réunion, dès validation par l’ONF.

 

Projets de créations et de réfection en 2017

Trois projets sont actuellement bien définis : à la Canche aux Merciers (fiche circuit violet PD- ici), aux Gros Sablons Cassis (fiche circuit bleu D+ ici)et à Franchard Sablons (fiche circuit orange AD ici). Ces circuits sont tracés au feutre à peinture acrylique (ce balisage, très discret, ne reste visible que quelques mois). Ils sont à l’essai tout l’été, et l’avis des grimpeurs est sollicité via le site internet du CoSiRoc. Enfin, la Commission des Circuits d’Escalade statuera sur ces projets, lors de sa prochaine réunion en septembre.

 

(*) Les circuits Orange n°1 AD-, Rouge n°4 TD+ et Noir n°3 ED de Buthiers Piscine, les Blancs Enfants n° T1 et n° N2, Saumon F+ n° N3 et Bleu D n° N6 des Rochers du Duc de Beauvais, la création des circuits Jaune PD- n°3, Orange AD n°1 et Bleu D n°2 à Darvault, les Jaune PD+ et Bleu D+ à La Troche, Rocher d'Avon   Orange n°1 AD, Mont Ussy Jaune PD- n°2 et Blanc enfant (Hercule), Apremont Dames     Orange AD - n°1, Bleu   D - n°2, Bas Cuvier Bleu n°7 TD-, Franchard Ermitage Blanc enfant n°1, Rocher Saint Germain Blanc Enfants, Jinaugaune PD + n°1, Orange AD Bleu D +, Rouge TD +, Bois rond Orange n°3 AD, Bleu n°4 D +et Rouge n°5 ED-, Rocher de la Reine Jaune PD + n°1 et Bleu D+ n°2, Gros Sablons bleu D +, Rocher des Potets Jaune n°1 PD, 95.2 Orange AD – (création), Rocher du Potala Bleu D n°,1 Feullardière   (création de 3 circuits enfants), 91.1 Jaune PD+ n°5, Orange AD+ n°2 et   Rouge TD, Gorge aux chats Jaune PD+ n°3, Orange AD+ n° 2 et Bleu D n°1, Cathédrale Orange AD+ n°1, Grande Montagne Orange D- n°1, Ségognole Jaune n°1 PD et Orange n°2 AD.

 Inauguration du site escalade de Darvault >

photo ol medUn groupe de chercheurs vient de réaliser une étude approfondie des gravures et des alentours du bloc « la Fresque » dont le GERSAR (Groupe d’étude, de recherche et de sauvegarde de l’art rupestre)  a publié un compte rendu très complet dans son bulletin de septembre.
Il en ressort, en ce qui concerne les grimpeurs, que les deux voies situées de part et d’autre de la gravure (Appartenance à gauche et l’arête à droite) amènent à se servir des reliefs des gravures pour les escalader, au risque de les détériorer. Cela risque aussi d’impacter leur environnement immédiat, le panneau nord, qui n’a pas encore été complétement exploré avec les moyens modernes actuels, capables de détecter des restes de gravures de quelques dixièmes de millimètres de profondeur. Autant dire que la trace laissée par un grain de sable incrusté dans la semelle d’un chausson risque de perturber le relevé.

Le Cosiroc ne peut qu’appuyer la demande des chercheurs et du GERSAR aux grimpeurs, de ne plus escalader les deux voies précitées dans le but de préserver ce témoignage du passé qu’est l’ensemble de la Fresque.