signe

 

La commission escalade bellifontaine (CEB) a été réunie le jeudi 15 juin 2017 au CIF / ONF à la Faisanderie de Fontainebleau. 16 personnes ont participé à cette rencontre dont deux représentants de l’ONF.

Un point succinct a été rappelé à propos des 45 circuits récemment entretenus (*).

 

Une Commission des Circuits d’Escalade : pour quoi faire ?

hati

La Commission des Circuits d’Escalade a été créée par le Comité de Défense des Sites et Rochers d’escalade (CoSiRoc) en 1972, pour développer et pour coordonner le balisage de circuits d’escalade dans les massifs gréseux Franciliens. Le Comité Départemental 77 de la FFME a, beaucoup plus tard, souhaité participer à la gestion des sites présents en Seine-et-Marne, via sa commission des Sites Naturels d’Escalade (SNE 77) ; celle-ci est maintenant démissionnaire.

En ce qui concerne plus particulièrement les forêts domaniales de Fontainebleau, des Trois Pignons et de la Commanderie, l’agence territoriale de l’ONF Ile-de-France Est qui en est le gestionnaire a toujours été associée à ses décisions.

Une convention, en cours de rédaction, devrait préciser ce partenariat entre le CoSiRoc et l’ONF.

 

Cohérence avec le document d’aménagement et la stratégie d’accueil de l’ONF

Les forêts domaniales de Fontainebleau, des Trois Pignons et de la Commanderie représentent un espace de 25000 hectares. L’ONF en est à la fois le gestionnaire et le responsable juridique. C’est aussi le garant des enjeux environnementaux du massif forestier, qui est classé "Forêt de Protection". Les forêts de Fontainebleau et des Trois Pignons sont aussi respectivement des Sites Classé et Inscrit. Ces massifs doivent donc répondre à des normes paysagères définies par le Ministère de l’Environnement, et contrôlées par sa Commission des Sites. Bien qu’elle n’ait pas encore manifesté d’intérêt particulier à ce propos, cette dernière pourrait intervenir au sujet de l’impact visuel de la magnésie dans certains sites d’escalade. Les trois forêts domaniales précitées sont aussi zones « Natura 2000 ».

pat

 

Liste des sites et circuits d’Escalade

Les forêts domaniales sont parcourues par 176 circuits d’escalade, répartis en trois massifs distincts :

- La forêt des Trois Pignons comporte 79 circuits d’escalade tracés,

- La forêt domaniale de Fontainebleau en compte 81,

- Et la forêt de la Commanderie en possède 16.

 

 

La liste complète de ces parcours sera annexée au compte rendu final de cette réunion, dès validation par l’ONF.

 

Projets de créations et de réfection en 2017

Trois projets sont actuellement bien définis : à la Canche aux Merciers (fiche circuit violet PD- ici), aux Gros Sablons Cassis (fiche circuit bleu D+ ici)et à Franchard Sablons (fiche circuit orange AD ici). Ces circuits sont tracés au feutre à peinture acrylique (ce balisage, très discret, ne reste visible que quelques mois). Ils sont à l’essai tout l’été, et l’avis des grimpeurs est sollicité via le site internet du CoSiRoc. Enfin, la Commission des Circuits d’Escalade statuera sur ces projets, lors de sa prochaine réunion en septembre.

 

(*) Les circuits Orange n°1 AD-, Rouge n°4 TD+ et Noir n°3 ED de Buthiers Piscine, les Blancs Enfants n° T1 et n° N2, Saumon F+ n° N3 et Bleu D n° N6 des Rochers du Duc de Beauvais, la création des circuits Jaune PD- n°3, Orange AD n°1 et Bleu D n°2 à Darvault, les Jaune PD+ et Bleu D+ à La Troche, Rocher d'Avon   Orange n°1 AD, Mont Ussy Jaune PD- n°2 et Blanc enfant (Hercule), Apremont Dames     Orange AD - n°1, Bleu   D - n°2, Bas Cuvier Bleu n°7 TD-, Franchard Ermitage Blanc enfant n°1, Rocher Saint Germain Blanc Enfants, Jinaugaune PD + n°1, Orange AD Bleu D +, Rouge TD +, Bois rond Orange n°3 AD, Bleu n°4 D +et Rouge n°5 ED-, Rocher de la Reine Jaune PD + n°1 et Bleu D+ n°2, Gros Sablons bleu D +, Rocher des Potets Jaune n°1 PD, 95.2 Orange AD – (création), Rocher du Potala Bleu D n°,1 Feullardière   (création de 3 circuits enfants), 91.1 Jaune PD+ n°5, Orange AD+ n°2 et   Rouge TD, Gorge aux chats Jaune PD+ n°3, Orange AD+ n° 2 et Bleu D n°1, Cathédrale Orange AD+ n°1, Grande Montagne Orange D- n°1, Ségognole Jaune n°1 PD et Orange n°2 AD.

 Inauguration du site escalade de Darvault >

photo ol medUn groupe de chercheurs vient de réaliser une étude approfondie des gravures et des alentours du bloc « la Fresque » dont le GERSAR (Groupe d’étude, de recherche et de sauvegarde de l’art rupestre)  a publié un compte rendu très complet dans son bulletin de septembre.
Il en ressort, en ce qui concerne les grimpeurs, que les deux voies situées de part et d’autre de la gravure (Appartenance à gauche et l’arête à droite) amènent à se servir des reliefs des gravures pour les escalader, au risque de les détériorer. Cela risque aussi d’impacter leur environnement immédiat, le panneau nord, qui n’a pas encore été complétement exploré avec les moyens modernes actuels, capables de détecter des restes de gravures de quelques dixièmes de millimètres de profondeur. Autant dire que la trace laissée par un grain de sable incrusté dans la semelle d’un chausson risque de perturber le relevé.

Le Cosiroc ne peut qu’appuyer la demande des chercheurs et du GERSAR aux grimpeurs, de ne plus escalader les deux voies précitées dans le but de préserver ce témoignage du passé qu’est l’ensemble de la Fresque.

la vire a bicycletteOn ne peut guère rater le site du Cabaret Masson, situé sur la D606 (ex N6) entre Melun et Fontainebleau, il est balisé de tous côtés plusieurs kilomètres en amont et en aval ! C’est ici qu'est le Rocher Saint Germain ; sur ce même site, se trouve aussi l’Hippodrome de La Solle (*).
 
Suite à une commission escalade de la SNE 77, une équipe de grimpeurs/peintres (**)a entrepris le retraçage des parcours d’escalade, peu entretenus ces dernières années. Actuellement, la meilleure manière de découvrir le site est de suivre le circuit Jaune, tracé pour être enchainé. De difficultés PD +, il est assez long (50 numéros). Ce parcours a été tracé dés 1956 et quelques itinéraires sont patinés (n° 8, 11, 17, 35,…). Mais là encore, comme sur l’ensemble des sites de blocs de la région parisienne, se sont exclusivement les prises de pieds qui sont lustrées (***).
 
Les autres parcours sont balisés en mode « porte à porte », sans voie de descente ni rocher de liaison. Le parcours Orange est assez court (31 numéros). De niveau AD +, il reprend notamment plusieurs voies de l’ancien parcours Vert déjà retracé en Orange. Le parcours Bleu reprend beaucoup des anciennes voies du Bleu : de niveau D+, il est plus long (36 numéros). Les voies les plus difficiles de l’ancien parcours Bleu ont logiquement été reprises et complétées de nouveaux itinéraires pour faire un ensemble Rouge de niveau TD+ assez long (34 numéros).libre expression
 
Enfin, le parcours Blanc de niveau F (facile), initialement tracé pour les enfants mais parcouru de fait également par les adultes, n’a pas encore été entretenu. Gageons que ce sera fait très prochainement !
Les fiches circuits sont ici :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Quelques images
* l’Hippodrome de La Solle est l’un des plus anciens de France (1862) ; la reprise des courses aura lieu vendredi 2 septembre 2016, une vingtaine de réunions de courses sont au calendrier chaque année.
** commission SNE du 16 janvier 2016 : à l’initiative de Philippe Campione (UNSS 77) et d’Hervé Béranger (CAF Fontainebleau et Vertical +) soutenus rapidement par Philippe Leduby et Jean-Jacques Naels (FSGT Sainte-Geneviève-des-Bois).
*** : pour une escalade durable, recommandation encore et toujours : nettoyez vos semelles de chaussons et utilisez autant que faire ce peu un tapis brosse.

ascencionDepuis 2015, une journée nationale sous l’égide du CECH (Conservatoire Européen des Cloches et Horloges d’édifices) est consacrée à la visite des clochers. L’objectif de cet évènement est de faire découvrir un patrimoine cher à tous et de sensibiliser tout un chacun pour la sauvegarde de ce patrimoine toujours caché du grand public ; encourager à entretenir et à restaurer leurs cloches, leurs horloges d’édifice, et plus généralement les clochers.

baudrier

 

 

 

 En 2016, ce sont les Ardennes, la Côte d’Or, le Loir et cher, la Seine Maritime, l’Yonne et l’Essonne pour l’Ile de France qui se sont investis pour ces rencontres. Pour l’une de ces rencontres, l’Église Sainte Marie-Madeleine des Molières, le CoSiRoc est sollicité a

fin de sécuriser l’accès au clocher.

 

ah cloche

Ce lundi 16 mai 2016, suite à l’exposé de Stéphane Berhault (Architecte du Patrimoine), l’ascension du clocher abritant quatre cloches, dont une est classée commence : ce sont plus de 50 visiteurs qui participent à cette rencontre et la majorité d’entres eux franchissent allégrement les trois échelles de 5m 80 pour accéder au clocher des Molières et admirer ses cloches et sa charpente : des grands parents, des mamans et papas, de jeunes adultes, des adolescents et même quelques enfants ! En bref, une jolie mixité pour une belle journée de partage et de convivialité.la cloche

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour voir la fiche de déroulement.

 

 

 

 

 

Toutes les photos :

Il y a plusieurs moyens d'intervenir sur le site.

Une seule condition : avoir un compte et se connecter sur ce compte.

L'ouverture d'un compte est quasi automatique : voir Accueil > Compte et connexion

Une fois connecté il est possible :

 

  • de créer un article (menu "Accueil > Proposer un article > Créer un nouvel article")

    menu creer article


  • d'ajouter des commentaires aux articles existants

    commentaire jcomment 
    par exemple
    commentaires exemples
  • de poster des messages dans le forum

  • de créer ou modifier les listes "Réfections 2015" et "Réfections 2016" (menu "Circuits")

    menu circuits