a

 

Début juillet 2017, 4 énormes tags ont été réalisés vers le sommet du 91.1, ce qui a choqué et choque encore les visiteurs de ce si joli site, ainsi que les grimpeurs des circuits jaune, orange et rouge qui venaient d'être entièrement retracés et dont les blocs ont été pollués très directement.

 

 

Plusieurs grimpeurs proches du CoSiRoc ont immédiatement débuté le décapage. De l'art ? en étalant, une signature sur 2 mètres de haut et 5 mètres de large ? Une des 4 saloperies a été complétement effacée, et les 3 autres ont été amoindries. Quelques heures de boulot sans effet sur le budget de l'ONF, mais sur les épaules et coudes des brosseurs...

L’ONF dit "halte là !"

L’ONF a souhaité faire en sorte que les preuves matérielles ne soient pas détériorées dans la perspective d’une action en justice… Un an après, où en est-on de cette action ? En attente ? Aucune nouvelle à ce jour. Bloquer le travail de bénévoles et ne rien faire pendant une bonne année n'est pas satisfaisant.

Certes, c’est une partie du travail de l'ONF de nettoyer ce type d’incivilité et la forêt de Fontainebleau bénéficiant du statut de "Forêt de Protection" ; l'Office se devait de réfléchir à une manière d’éliminer ces tags sans utiliser de décapant. Par exemple : avec la technique du sablage comme celui organisé pour le peaufinage du nettoyage du Toit du Cul de Chien, qui lui aussi avait été peinturluré il y a quelques années.La roche a cath

 

Mais après un an, pas l'amorce du commencement du début d’une intervention pour supprimer ces signatures gigantesques ni pour améliorer et conforter le travail engagé par ces bénévoles…

Les taggeurs fêtent-ils gentiment le 1er anniversaire de ce massacre dont ils ont certainement d’ailleurs oublié l’existence ?

feu interdit

 

Comme chaque année, l’ONF invite chacun à la plus grande vigilance durant les sorties en forêt. En effet, les feux de forêt sont majoritairement accidentels, d’origine humaine, souvent provoqués par des feux de camp ou barbecues mal éteints. Interdits en forêt domaniale, ils sont passibles d’une forte amende. La prudence et le comportement responsable de chacun reste la clef pour préserver le patrimoine forestier.

 

logo onf 85 32

                                   Rappel :

  • ne pas allumer de feu ou de barbecue ;
  • ne pas jeter de cigarettes ;
  • laisser les routes forestières accessibles pour les secours ;
  • respecter les interdictions d'accès en période à haut risque ;
  • camper uniquement sur les lieux autorisés.

Enfin, dans une situation d'incendie, il convient de :

  • prévenir les pompiers en appelant le 18 ;tel 18
  • préciser le lieu, le numéro de parcelle (panneaux disposés sur le tronc des arbres), le nom d’allées ou de carrefours ;
  • s’éloigner dans le sens contraire du déplacement du feu, respirer à travers un linge humide pour limiter les effets néfastes des fumées.

affiche ministère intérieur

la troche 2018

La carrière d’Orsay/ Palaiseau est devenu la plage de la Troche du Parc Eugène Chanlon !

Cet original coin de nature a été entièrement nettoyé notamment par le retrait des ronces qui envahissaient le bas de la carrière, puis des camions sont venus installer une véritable plage de sable. 

la troche dep

 

 

 

 

La carrière maintenant classée dans les sites de réserves géologiques de l’Essonne offre aussi 3 parcours d’escalade : jaune peu difficile, bleu difficile et rouge très difficile.

 

la troche mur2

 

 

 

 

 

 

Il est encore déconseillé d’y grimper durant ces travaux, jusqu’à l’inauguration officiel du site. Voir l’article précédent (juin 2018).

elephant

Ce week-end du 19 au 21 mai 2018 (le weekend de la Pentecôte), 250 jeunes (la majorité était âgée de 6 à 22 ans) ont participé à la manifestation "Camp 4 Bleau", organisée par la FFCAM et son club "CAF Camp 4", chaque printemps depuis 2013 (https://www.facebook.com/cafcamp4/). Dix-sept clubs de cette fédération et un club de la FFME ont participé à cette édition 2018, hébergée par la base de loisirs et de plein air de Buthiers

 

Samedi les participants ont pu grimper librement sur les blocs à proximité de la base, puis un concours de jetés a eu lieu dans la SAE du complexe. La soirée s'est clôturée par un dîner festif, avec une projection des films réalisés par les groupes de jeunes participant au rassemblement.

4

19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche, un contest a eu lieu sur 60 blocs sélectionnés à l’Eléphant (cf. fiche ci-jointe. Les participants ont été répartis dans dix catégories ciblant à la fois le sexe, l'âge et le niveau d'escalade. Le soir, de nombreux prix ont été remis aux gagnants de chaque catégorie (lots donnés par les partenaires de l'évènement : Petzl, Au Vieux Campeur, Abk et les éditions Paulsen).

toit du loup 1

toit du loup 2

 

 

En 2016, Le CoSiRoc a participé à une journée d’aménagement du site pour limiter son érosion et permettre ces rencontres.

 

6

 

 

Pour terminer ce fabuleux week-end, lundi grimpe libre au JA Martin le matin.

Au-delà de la compétition les objectifs de cette rencontre valorisent le  mélange des publics et la découverte de Bleau. La manifestation s'est déroulée dans une excellente ambiance, avec une météo quasi estivale, certes un peu chaude pour la "perf"...

 

Les organisateurs tiennent à rappeler aux participants l'importance des éléments de sécurité : des crash pads de qualité, bien placés et en nombre suffisant, sont nécessaires, ainsi que de bonnes parades !

 

bernard cheminee

 

Notre ami Bernard Canceill, membre du GUMS, mais aussi membre éminent du CoSiRoc dont il fut l’un des fondateurs en 1961 (près de 60 ans déjà !), nous a quitté fin avril.

croix 18 sous

Grand connaisseur de Bleau, de ses rochers, de ses sentiers, des bivouacs et champignons en passant par les massifs, les circuits et leur histoire, il nous a toujours éclairé par ses connaissances de nos forêts…

bernard pomme de pierre

 

 

Son intelligence, son sens de la synthèse et de l’apaisement vont nous manquer dans nos débats.

Adieu Bernard.