avant

Tag et météo tristes

Une météo plutôt moyenne cet été 2017 en Ile de France. A vrai dire, ces aprèsconditions météorologiques n’ont pas gêné l’entretien des Fauvettes. Mais d’emblée pour commencer l’été, un énorme tag sur le pilier numéro 2. Pour les tagueurs, les belles couleurs chatoyantes de la meulière, ils s’en foutent. L’important, c’est de faire apparaître leur énorme signature sur n’importe quel édifice qui sera vu… Les grimpeurs ont effacé le plus voyant (joints et camouflage des traces noires et rouge) et atténué une forme de bombage métallique, criard (coût pour le CoSiRoc : 2 fois 16 euros).

 Les relais

anneau use

Bien plus intéressant, l’entretien courant des chaines d’assurage, en particulier les anneaux qui s’usent régulièrement notamment dans les voies parcourues en moulinette. Gilles a dans ce cas préféré placer 2 anneaux (point haut et point bas du relais). Nous allons d’ailleurs installer un relais "pédagogique" accessible depuis le bas des voies pour expliquer les manœuvres qui sont nécessaires en haut d’une voie. A ce titre, il y a un excellent tuto d’Etienne et de Benoit sur Internet :

 https://www.youtube.com/watch?v=ogqJe9BoEOE

Concernant l’escalade pilier10ese

Sur le pilier 10

Variante Santé : l’avant dernier point au sommet de l’arche a été changé. La voie parcoure maintenant l’arrête depuis le départ (5c l’arrête puis 6a l’arche déversante longtemps, longtemps…, mais avec des énormes bacs !).

Parcours Santé démarre pleine face (Sud) puis à l’arche, continue dans la face du pilier pour finir bien à gauche du X en fonte (5b+).

Caragaï démarre maintenant au plein centre du pilier et surtout finie à droite du X en fonte sans avoir nécessité de l’utiliser (6a plus dalleux que Variante Santé).

Sur la face Nord, à gauche c’est maintenant Le Crabe (6b+ dans le mur de départ et le départ dans l’arche avant de pivoter à gauche sur le pilier) : la variante Robin des toits, est un très joli dévers athlétique (dans l’arche) qui ne sera pas facile à enchainer à vue (7a+ : ne vous tromper pas de main !).

Attention sur le pilier Ouest, à la sortie d’Echappée Belle, un petit essaim de frelons s’est installé à droite du relais.

Sur le pilier 9

La Croisée : le 6ème scellement a été remplacé. Il était difficilement utilisable en faisant un coude sur la corde générateur de tirage. Maintenant il est dans la face ce qui ajoute une petite difficulté sans modifier le niveau de la voie (6a). Le commentaire du topo n’a plus de raison d’être Pour éviter le tirage, il vaut mieux ne pas mousquetonner le sixième point (ou mettre une sangle)

La Nicolas : c’est maintenant 5b+ jusqu’à la chaîne et 5c ensuite. Une très belle voie à enchainer à tous prix !

logotvf

 

 

Le TVF !

Dimanche 8 octobre, c’est le Trail du Viaduc des Fauvettes. Vous êtes plusieurs grimpeurs à vous y essayer chaque année. Mais l’édition 2017 est bien modifiée : 17 km, 33 km, 50 km ou 100 km ! énorme… Maintenant, l’épreuve permet de se classer pour pouvoir s’inscrire au Trail du Mont Blanc. Pour tous renseignements : http://www.casteltrail.fr

 

 

 

vitrine

liragif

 

Zut, j’ai oublié mon topo !

Pas de souci, maintenant je peux l’acheter en bas du viaduc, à la sympathique librairie de Gif-sur-Yvette le topo est bien exposé dans la vitrine de Liragif !

echappee belle

 

 

Depuis l’édition du topo de l’escalade aux Fauvettes en 2012, ce sont plus de 13 nouvelles voies qui ont été inventées par l’équipe des ouvreurs (Alain, Luc, Laurent, Marie, Frédéric, Jean-Yves...).

 

 

 

La petite dernière, "Echappée belle", a demandé une année de travail à son créateur. Cet ouvreur en est à plus de 500 mètres de voies crées aux Fauvettes ; vous avez nécessairement parcouru avec plaisir l’une de ses voies (Crescendo, La folie des grandeurs, Les tontons flingueurs, L’apprenti sorcier, Parabellum, Very good trip, Les travaux d’Herr Luc,… je ne peux pas les citer toutes !

 

 

 

Vous allez de nouveau vous régaler dans ces 20 mètres d’escalade qui se terminent dans un énorme dévers09échappée saturé d’excellentes prises. L’album photo ci-dessous vous propose quelques clichés qui devraient vous donner envie d’un céleste ballet aérien…

vol libre

 

12 et 13 mars 2016 : salle comble au Val d’Angoulême.

 

Des parapentistes qui s’essaient au parachute de secours sur la belle tyrolienne installée par nos amis spéléologues, et des grimpeurs sur chaque pilier.

 

Grand beau, plutôt doux, un avant goût de printemps qui commence à chatouiller nos petits doigts engourdis d'escaladeurs.

 

 

 

30h site

28 et 29 mai 2016

 

Retenez cette date : la Grande vire aura lieu cette année durant 30 heures ! Le montage commencera le 27 au matin : 1150 m de cordes et 650 amarrages sont à mettre en place !

vilSur le pilier 6, pleine face versant Sud/Sud Est, entre L’abeille hard et Le vol du bourdon, c’est maintenant AC/DC et sur le pilier 2, c’est maintenant Vil Coyote !
 
P6.4 – AC/DC : 5c
(21 m ; 10 points + relais)
Une voie récente : du hard roc évidemment en référence  à un groupe musical  qui   diffuse des morceaux bien apaisants comme on les aime
 
P2.5 - Vil : 7a
(21 m ; 9 points + relais)
Beaucoup de bi-doigts pour cette première partie somme toute pas très difficile mais bien technique La suite très aérienne est bien athlétique et nécessite des malins placements …
 
P2.6 - Coyote : 6a+
(21 m ; 9 points + relais)
Toute la première partie se déroule délibérément sur l’arrête du pilier et c’est déjà très aérien. Arrivé à la hauteur de l’arche, il faut poursuivre pleine face sur la gauche pour rejoindre le relais sommital de sa voisine Vil (oublier la sortie vers La Norma). Et c’est toujours très aérien. Le dernier pas est très astucieux !
 
 

Depuis l'édition du topo des Fauvettes en mai 2012, le récapitulatif des modifications :

Sur le pilier 2

P2.3 – Pierrot lunaire : 6a+

(21 m ; 8 points + relais)

Une des « anciennes » voies qui a été repensée pour permettre une sortie différente de Nuits transfigurées. Les passages techniques de la première partie proposent des préhensions originales, le passage de l’angle est aérien à souhait et la sortie est dans la même veine !

P2.5 - Vil : 7a

(21 m ; 9 points + relais)

Beaucoup de bi-doigts pour cette première partie somme toute pas très difficile mais bien technique La suite très aérienne est bien athlétique et nécessite des placements bien malins …

P2.6 - Coyote : 6a+

(21 m ; 9 points + relais)

Toute la première partie se déroule délibérément sur l’arrête du pilier et c’est déjà très aérien. Arrivé à la hauteur de l’arche, il faut poursuivre pleine face sur la gauche pour rejoindre le relais sommital de sa voisine Vil (oublier la sortie vers La Norma). Et c’est toujours très aérien. Le dernier pas est très astucieux !

P2.7 – La norma double X : 5b+

(18 m ; 7 points + relais)

Une des anciennes lignes pas très dures qui a été entièrement repensée. Le premier point notamment était très haut et rendait la voie inutilement exposée. Un scellement a été ajouté pour protéger le départ ; l’ensemble est maintenant bien homogène. L’arrivée est surprenante : un double X en fonte qui servait à la signalisation des trains !

Sur le pilier 3

P3.4 – Absinthe : 7a+

(18 m ; 8 points + relais)

Dès le départ, du teigneux, souvent des crispettes pas évidentes à repérer, un beau challenge pour les forts grimpeurs ; de l’intuition et de bons doigts sont les clés de la réussite.

Sur le pilier 6

P6.4 – AC/DC : 5c

(21 m ; 10 points + relais)

Une voie récente : du hard roc évidemment en référence  à un groupe musical  qui  aux morceaux bien apaisants comme on les aime !

P6.6 Le vol du bourdon
35 m, 6b+ 14 points de scellements ;
Au départ, c'est tout gentillet et ça se durcit peu à peu ; mais ce sont toujours de jolis mouvements qui nécessitent de l'anticipation dans la lecture des prochains passages. L’enchainement de la face est déjà un morceau de choix, mais il faut en garder pour passer l’arche et sortir bien à gauche de La damnation de Faust.
P6.9 – Berlioz : 6c
(35 m ; 14 points + relais).
Il n'y a aucun passage véritablement très difficile... Comme souvent aux Fauvettes, c’est long, continu ! Régulièrement, une bonne prise de main suggère un moment de repos, mais les pieds ne sont pas énormes ; il faut continuer ! Le tout est aérien à souhait, mais très bien protégé.
P6.12 – La grande vadrouille
35 m, 6b 14 points de scellements ;
Qu’elle ambiance ! Une superbe voie aérienne de niveau 6a+ jusqu’à l’arche (relais possible), puis 6b jusqu’au tablier. Une cuvée 2014 qui est déjà devenu l’une des plus grandes classiques des Fauvettes.dont vous donnerez aux amateurs de bonnes nouvelles !
P6.Traversée intégrale du pilier
6b : cette traversée est maintenant possible dans les deux sens malgré une petite difficulté sur la face nord avec des mono-doigts et réglettes assez douloureux : 6a+/b à cause de cette face "Nord", le reste est plutôt dans le 6a pour la face "Ouest", 5b pour la face "Est" et 5c pour la face "Sud".
Sur le pilier 7
P7.10 Les travaux d’Herr Luc
25 m 5b 11 points de scellements.
Une voie idéale pour s'échauffer, ou pour faire déjà une belle performance, ou même encore pour terminer une séance en enchainant une série de mouvements subtils...Deux ans à peine et déjà la voie la plus faite des Fauvettes ! Un régal de placements tout en douceur…
Sur le pilier 9
P9.1 Génius loci
L1 13 m 5c ; 6 points + relais, suivi de L2  13m, 6b ; 7 points + relais.
Dans l'ancien temps, il y avait une voie imaginée uniquement avec des prises en résine (Kévin) qui n'avaient pas tenu très longtemps ; il restait de veilles tiges métalliques peu avenantes. La voie a été entièrement revisitée pour permettre une 1ère longueur accessible (5c) et une superbe 2ème longueur plus délicate et très aérienne.
P9.12 Epipurien
L1 17 m 5c, suivi de L2  9m, 6a+.
La première longueur ne dépasse pas le 5c+, mais il faut bien se placer si l'on ne veut pas s'interroger : et puis plus rien ? Ou comme les enfants de la cour de l'école : épipurien ? Pour la 2ème longueur, les prises ne sont pas visibles au 1er coup d'œil ; encore de la malice !
 
 

5 perçage

 Suite à sa demande, le CoSiRoc a rencontré samedi 17 octobre 2015 le Président du SICOVY pour faire un point sur le site du viaduc des Fauvettes. A cette occasion, le partenariat des services du SICOVY avec le CoSiRoc a été souligné ; il a permis une évolution considérable pour la qualité environnementale. Le site connait aujourd’hui une remarquable fréquentation notamment avec les promeneurs locaux, les randonneurs, les trailleurs, les spéléologues, les escaladeurs et aussi pour les entrainements des pompiers, des gendarmes, du GIGN, du RAID, ou encore pour la formation des élagueurs ou des travaux en hauteur…

Depuis l’année dernière, un règlement est affiché aux extrémités du viaduc. Néanmoins, la qualité de l’environnement dépend aussi de vos interventions : quand vous intervenez auprès des sauteurs pour leurs signifier que leurs hurlements ne sont pas très agréables pour les autres utilisateurs, ou pire que les conditions de sauts sont éminemment dangereuses (c’est souvent le cas), que l’ascension de voies avec piolet est délibérément interdite, que l’installation de slacklines est destructrice pour le viaduc ou sa rambarde,...

A l’occasion de cette rencontre, nous avons remis le bilan des équipements qui concernent les 120 voies grimpables : 2600 mètres d’escalade verticale, intégralement équipés grâce au travail des équipeurs avec le CoSiRoc. Ce sont plus de 1400 scellements, plus de 130 relais, qui ont été posés …

clé6 relais

Cet investissement dont le montant est évalué à 16400 euros répartis sur une trentaine d’année, est subventionné avec l’argent qui provient de la vente des divers topos de CoSiRoc (Viaduc des Fauvettes, Vallée de la Seine, massif de Fontainebleau, etc.), et plus exceptionnellement de dons individuels.

L’entretien de la qualité de ces équipements se réalise aussi avec vous ; par exemple quand vous signalez un mousqueton d’un relais qui s’est dévissé (Absinthe) des anneaux usés sur certaines voies (Eve, Nana, Mac, Bambino), le manque de chaine à un relais sommital (Michel Ange) ou à un relais intermédiaire (Concerto à la mémoire d’un ange : qui permet à des grimpeurs pas assez affutés pour faire la voie complète de se régaler tout de même dans du 6a),...

Sincères remerciements pour tous ces témoignages et soutiens.