vilSur le pilier 6, pleine face versant Sud/Sud Est, entre L’abeille hard et Le vol du bourdon, c’est maintenant AC/DC et sur le pilier 2, c’est maintenant Vil Coyote !
 
P6.4 – AC/DC : 5c
(21 m ; 10 points + relais)
Une voie récente : du hard roc évidemment en référence  à un groupe musical  qui   diffuse des morceaux bien apaisants comme on les aime
 
P2.5 - Vil : 7a
(21 m ; 9 points + relais)
Beaucoup de bi-doigts pour cette première partie somme toute pas très difficile mais bien technique La suite très aérienne est bien athlétique et nécessite des malins placements …
 
P2.6 - Coyote : 6a+
(21 m ; 9 points + relais)
Toute la première partie se déroule délibérément sur l’arrête du pilier et c’est déjà très aérien. Arrivé à la hauteur de l’arche, il faut poursuivre pleine face sur la gauche pour rejoindre le relais sommital de sa voisine Vil (oublier la sortie vers La Norma). Et c’est toujours très aérien. Le dernier pas est très astucieux !
 
 

Depuis l'édition du topo des Fauvettes en mai 2012, le récapitulatif des modifications :

Sur le pilier 2

P2.3 – Pierrot lunaire : 6a+

(21 m ; 8 points + relais)

Une des « anciennes » voies qui a été repensée pour permettre une sortie différente de Nuits transfigurées. Les passages techniques de la première partie proposent des préhensions originales, le passage de l’angle est aérien à souhait et la sortie est dans la même veine !

P2.5 - Vil : 7a

(21 m ; 9 points + relais)

Beaucoup de bi-doigts pour cette première partie somme toute pas très difficile mais bien technique La suite très aérienne est bien athlétique et nécessite des placements bien malins …

P2.6 - Coyote : 6a+

(21 m ; 9 points + relais)

Toute la première partie se déroule délibérément sur l’arrête du pilier et c’est déjà très aérien. Arrivé à la hauteur de l’arche, il faut poursuivre pleine face sur la gauche pour rejoindre le relais sommital de sa voisine Vil (oublier la sortie vers La Norma). Et c’est toujours très aérien. Le dernier pas est très astucieux !

P2.7 – La norma double X : 5b+

(18 m ; 7 points + relais)

Une des anciennes lignes pas très dures qui a été entièrement repensée. Le premier point notamment était très haut et rendait la voie inutilement exposée. Un scellement a été ajouté pour protéger le départ ; l’ensemble est maintenant bien homogène. L’arrivée est surprenante : un double X en fonte qui servait à la signalisation des trains !

Sur le pilier 3

P3.4 – Absinthe : 7a+

(18 m ; 8 points + relais)

Dès le départ, du teigneux, souvent des crispettes pas évidentes à repérer, un beau challenge pour les forts grimpeurs ; de l’intuition et de bons doigts sont les clés de la réussite.

Sur le pilier 6

P6.4 – AC/DC : 5c

(21 m ; 10 points + relais)

Une voie récente : du hard roc évidemment en référence  à un groupe musical  qui  aux morceaux bien apaisants comme on les aime !

P6.6 Le vol du bourdon
35 m, 6b+ 14 points de scellements ;
Au départ, c'est tout gentillet et ça se durcit peu à peu ; mais ce sont toujours de jolis mouvements qui nécessitent de l'anticipation dans la lecture des prochains passages. L’enchainement de la face est déjà un morceau de choix, mais il faut en garder pour passer l’arche et sortir bien à gauche de La damnation de Faust.
P6.9 – Berlioz : 6c
(35 m ; 14 points + relais).
Il n'y a aucun passage véritablement très difficile... Comme souvent aux Fauvettes, c’est long, continu ! Régulièrement, une bonne prise de main suggère un moment de repos, mais les pieds ne sont pas énormes ; il faut continuer ! Le tout est aérien à souhait, mais très bien protégé.
P6.12 – La grande vadrouille
35 m, 6b 14 points de scellements ;
Qu’elle ambiance ! Une superbe voie aérienne de niveau 6a+ jusqu’à l’arche (relais possible), puis 6b jusqu’au tablier. Une cuvée 2014 qui est déjà devenu l’une des plus grandes classiques des Fauvettes.dont vous donnerez aux amateurs de bonnes nouvelles !
P6.Traversée intégrale du pilier
6b : cette traversée est maintenant possible dans les deux sens malgré une petite difficulté sur la face nord avec des mono-doigts et réglettes assez douloureux : 6a+/b à cause de cette face "Nord", le reste est plutôt dans le 6a pour la face "Ouest", 5b pour la face "Est" et 5c pour la face "Sud".
Sur le pilier 7
P7.10 Les travaux d’Herr Luc
25 m 5b 11 points de scellements.
Une voie idéale pour s'échauffer, ou pour faire déjà une belle performance, ou même encore pour terminer une séance en enchainant une série de mouvements subtils...Deux ans à peine et déjà la voie la plus faite des Fauvettes ! Un régal de placements tout en douceur…
Sur le pilier 9
P9.1 Génius loci
L1 13 m 5c ; 6 points + relais, suivi de L2  13m, 6b ; 7 points + relais.
Dans l'ancien temps, il y avait une voie imaginée uniquement avec des prises en résine (Kévin) qui n'avaient pas tenu très longtemps ; il restait de veilles tiges métalliques peu avenantes. La voie a été entièrement revisitée pour permettre une 1ère longueur accessible (5c) et une superbe 2ème longueur plus délicate et très aérienne.
P9.12 Epipurien
L1 17 m 5c, suivi de L2  9m, 6a+.
La première longueur ne dépasse pas le 5c+, mais il faut bien se placer si l'on ne veut pas s'interroger : et puis plus rien ? Ou comme les enfants de la cour de l'école : épipurien ? Pour la 2ème longueur, les prises ne sont pas visibles au 1er coup d'œil ; encore de la malice !
 
 

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!