rochers en feu

Videlles est l’un de ces magnifiques massifs de l’Essonne où il est possible de grimper sur une multitude de blocs ; toutefois, la plupart sont très dispersés et les circuits n’ont été tracés que dans sa partie Ouest (ces parcours de tous niveaux : peu difficile, assez difficile, difficile, très difficile et même extrêmement difficile, ne sont pas bien entretenus).

bloc enfumé

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 10 avril 2015, un incendie a sinistré près de 10 hectares de la partie Est de la forêt de Videlles-les-Roches. L’incendie est peut être parti de l’un de ces petits chalets perdus au fin fond cette forêt, aux abords des sentes du Val Hachard.

Quinze casernes des pompiers de la région ont été mobilisées pour stopper le feu (47 véhicules, 128 pompiers,…). Une opération d’ailleurs rendu bien compliquée à cause des barbelés installés un peu partout dans le massif notamment pour délimiter les zones de chasse !

 beau bloc

L’Essonne dispose d’un espace de blocs de grés somptueux comparable au massif de la forêt de Fontainebleau.

 

Toutefois, hormis les massifs du Rocher du Duc (Nainville/Beauvais), de Chamarande qui sont des forêts départementales ou encore de La Troche (forêt intercommunale), les autres sites sont en grande partie sur des parcelles privées : La Padolle, Le Rocher de Chatillon, Le Patouillat, Mondeville, Videlles, Le Pendu d’Huison, Cerny (Le Sanglier), Le Rocher Mignot, Etréchy, Villeneuve-sur-Auvers, …

 

 

Pour autant, la plupart de ces sites sont fréquentés par les grimpeurs et des circuits d’escalade de tous niveaux y ont été tracés ; dans la mesure où ces grimpeurs respectent les lieux (balisage discret, ne pas laisser d’ordures, pas de placards de magnésie, stationnement discret des véhicules,…) cette fréquentation s’est le plus souvent réalisée en intelligence avec les autres utilisateurs (promeneurs, coureurs, paysans,…).

panneau chasse

Parfois, le mixage est plus délicat avec les chasseurs dont certains aimeraient être les seuls utilisateurs de ces magnifiques espaces (qu’ils ne respectent pas toujours au mieux par ailleurs).

Grimper à Videlles : quelques grimpeurs ne font pas toujours preuve d’une grande intelligence dans leur fréquentation de ces espaces ; l’égo de quelques uns aboutit malheureusement à des surfréquentations sur des espaces restreints. Donc, si vous allez grimper dans cette magnifique forêt, vous verrez que d’autres l’ont fait avant vous et ont nettoyé de belles voies d’escalade sans nécessairement relayer leurs «exploits d’ouvertures» dans quelques sites Internet spécialisés dans… l’égocentrisme.

Quelques conseils pour grimper en Essonne :bloc forêt

Videlles, comme beaucoup de sites de l’Essonne, est aussi fréquenté par des motards et des quadistes. Heureusement, ces «consommateurs de nature» là sortent plutôt l’hiver, au moment de la chasse. Donc, toutes les conditions sont réunies pour ne pas fréquenter ces lieux durant la période de chasse :

  • La majorité des chasseurs ont une pratique intelligente (il respecte les autres usagers) ; le plus simple est de ne pas fréquenter ces forêts en dehors des circuits de randonnée durant la période de chasse
  • Par contre, la plupart des motards défoncent sans vergogne les sentiers en hiver et sont parfois aussi dangereux que les quelques chasseurs acariâtres
  • Les forêts de l’Essonne sont souvent très humides en hiver et se prêtent moyennement à l’escalade durant cette période de l’année !

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!