onfJeudi 4 juillet 2013 ; Suite à un contact informatif avec les forestiers des Trois Pignons et pour faire gagner du temps à un projet concernant le Monument, le COSIROC s’est proposé pour intervenir en nettoyant et faisant un bilan de l’état de la terrasse sommitale. La cordée d’assaut du Cosiroc armé de brosses et serpettes ascensionne la Croix de Lorraine suivant la technique dite de (l’Aiguille de) la République (lancé de cordelette, puis mise en place de cordes diverses suivie d’une progression aux jumars).

Ce monument édifié en hommage au réseau Ernest Publican*, très actif durant la seconde guerre mondiale domine la Vallée close, face au Pignon Poteau et aux 98 m du 95,2 ; le circuit des 25 bosses, logiquement, le visite. C’est l’un des plus beaux belvédères, sûrement le plus original, du massif.

Le fait d’avoir été récemment emballé « à la Christo » n’a pas empêché la nature de reprendre ses droits et, à son sommet c’est un véritable petit jardin secret qui s’est constitué à base de divers lichens et mousses d’un parterre de fleurs jaunes éclatantes et de pousses vivaces de bouleaux.

avantaprèsCertains blocs de grès sont de fait disjoints et, s’il n’y a actuellement aucun danger grave et immédiat pour les visiteurs du sommet du pignon, un entretien « de suivi » s’avère nécessaire (état de la bordure basse au nord de l’ouvrage), comme pour un édifice historique de ce type.

 

moral baisseLa cordée étant revenue à son camp de base dans la journée, sans autre avatar qu’une petite écorchure bénigne, mais avec du panorama plein les yeux, un état des lieux complet du sommet de l’édifice a pu être rédigé comme preuve de la réussite de l’ascension. Il a été rapidement remis à l’ONF.

* Ernest Publican : http://www.souvenir-francais-77.org/dg/lieux_memoire77/ernest_publican/monument%20ernest%20publican.html

 

 

 

 

 Toutes les photos :

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!