Accès vers l’aire de stationnement « Site Isatis et Cuisinière »
SOYEZ PRUDENT

Panneau nord    Initiés par l’ONF, les travaux de transformation et d’agrandissement de l’aire de stationnement « Site Isatis et Cuisinière » sont terminés. Depuis la fin du mois de novembre, l’aire est de nouveau accessible via la route du Loup dont la bande de roulement a fait l’objet d’une réfection et d’une stabilisation remarquables. Elle est maintenant dotée de 3 ralentisseurs efficaces (30 km/h maximum très conseillés).
   

Comme avant, l’accès se trouve au carrefour de la départementale 409 avec la route du Loup. Malheureusement ce dernier induit des risques importants pour les usagers de la D 409 et les visiteurs du site.panneau sud    Pour la D409, ce carrefour, situé au milieu d’une longue ligne droite de plus de 2 km parcourant un couloir végétal (photo n°1) diminuant les contrastes de ses bords, n’est que très peu identifiable même à courte distance (50 m). Sa signalisation actuelle est très discrète : une seule balise d’intersection (poteau blanc et bande rouge) et deux panneaux avertisseurs donnant le nom de l’aire de chaque coté de la route. L’implantation du panneau nord, situé à 35 m du carrefour (photo n°2), ne permet pas d’anticiper un ralentissement progressif et un virage à gauche réfléchi pour un non connaisseur du site. Ceci sur une route relativement passante et en un point où le 90km/h réglementaire semble un maximum peu respecté.
acces loupL’entrée de la route du Loup est rétrécie à 4 mètres de largeur par les poteaux de maintien d’une éventuelle barrière de fermeture et ceci à seulement 13 mètres de la D409 (photo n°3). À son niveau, le croisement des véhicules entrant et sortant s’apparente à un franchissement alternatif d’un obstacle, donc au pas, ce qui favorise une accumulation de véhicules qui risque de très rapidement déborder sur la départementale (3 voitures suffisent).
    S’ajoute à ces risques, mais de manière beaucoup plus épisodique, celui dû au débouché au même endroit d’une piste cavalière qui traverse alors la D 409 (photo n°3 ; la voiture stationne au début de l’allée cavalière)1.
    Ces éléments, qui entraînent des risques peu évidents pour les usagers, ont été signalés très précocement à la Direction Départementale des Routes, puis à l’ONF après la réouverture de la route du Loup.
    Le COSIROC et l’AAFF (Association des Amis de la Forêt de Fontainebleau), de concert, suivent très attentivement ce dossier et feront tout pour que la dangerosité de ce site soit réduite, autant que faire ce peut, le plus rapidement possible.

    En attendant des actions significatives des autorités concernées, en dehors d’anticiper un ralentissement dès que vous apercevez l’un des panneaux indicateurs ou le poteau de balisage en signalant votre intention de tourner, si vous constatez que l’accès est encombré, évitez de vous arrêter sûr ou en bordure de la départementale. Préférez alors la solution de continuer à rouler jusqu’au prochain endroit où le demi tour est possible sans danger (1 km au maximun).


Le bon  truc « à Pépito » : Actuellement le seul point de repère évident pour situer, de très loin, l’emplacement du carrefour est le grand pin caractéristique qui domine la route du Loup. Il est situé au nord de la départementale (cf photo n°1 ; merci Pépito).

Accès vers l’aire de stationnement « Site Isatis et Cuisinière »

SOYEZ PRUDENT

 

Initiés par l’ONF, les travaux de transformation et d’agrandissement de l’aire de stationnement « Site Isatis et Cuisinière » sont terminés. Depuis la fin du mois de novembre, l’aire est de nouveau accessible via la route du Loup dont la bande de roulement a fait l’objet d’une réfection et d’une stabilisation remarquables. Elle est maintenant dotée de 3 ralentisseurs efficaces (30 km/h maximum très conseillés).

Comme avant, l’accès se trouve au carrefour de la départementale 409 avec la route du Loup. Malheureusement ce dernier induit des risques importants pour les usagers de la D 409 et les visiteurs du site.

Pour la D409, ce carrefour, situé au milieu d’une longue ligne droite de plus de 2 km parcourant un couloir végétal (photo n°1) diminuant les contrastes de ses bords, n’est que très peu identifiable même à courte distance (50 m). Sa signalisation actuelle est très discrète : une seule balise d’intersection (poteau blanc et bande rouge) et deux panneaux avertisseurs donnant le nom de l’aire de chaque coté de la route. L’implantation du panneau nord, situé à 35 m du carrefour (photo n°2), ne permet pas d’anticiper un ralentissement progressif et un virage à gauche réfléchi pour un non connaisseur du site. Ceci sur une route relativement passante et en un point où le 90km/h réglementaire semble un maximum peu respecté.

L’entrée de la route du Loup est rétrécie à 4 mètres de largeur par les poteaux de maintien d’une éventuelle barrière de fermeture et ceci à seulement 13 mètres de la D409 (photo n°3). À son niveau, le croisement des véhicules entrant et sortant s’apparente à un franchissement alternatif d’un obstacle, donc au pas, ce qui favorise une accumulation de véhicules qui risque de très rapidement déborder sur la départementale (3 voitures suffisent).

S’ajoute à ces risques, mais de manière beaucoup plus épisodique, celui dû au débouché au même endroit d’une piste cavalière qui traverse alors la D 409 (photo n°3 ; la voiture stationne au début de l’allée cavalière)1.

Ces éléments, qui entraînent des risques peu évidents pour les usagers, ont été signalés très précocement à la Direction Départementale des Routes, puis à l’ONF après la réouverture de la route du Loup.

Le COSIROC et l’AAFF (Association des Amis de la Forêt de Fontainebleau), de concert, suivent très attentivement ce dossier et feront tout pour que la dangerosité de ce site soit réduite, autant que faire ce peut, le plus rapidement possible.

 

En attendant des actions significatives des autorités concernées, en dehors d’anticiper un ralentissement dès que vous apercevez l’un des panneaux indicateurs ou le poteau de balisage en signalant votre intention de tourner, si vous constatez que l’accès est encombré, évitez de vous arrêter sûr ou en bordure de la départementale. Préférez alors la solution de continuer à rouler jusqu’au prochain endroit où le demi tour est possible sans danger (1 km au maximun).

 

 

Le bon truc « à Pépito » : Actuellement le seul point de repère évident pour situer, de très loin, l’emplacement du carrefour est le grand pin caractéristique qui domine la route du Loup. Il est situé au nord de la départementale (cf photo n°1 ; merci Pépito).

 

1 « Des piétons ça va, mais un cheval, bonjour les dégâts »

Commentaires   

+1 # am 08-04-2013 08:06
Dimanche 7 avril ce parking était complet avec 65 véhicules, et 35 véhicules étaient garés le long du chemin d'accès.
Le stationnement sera critique lors des beaux WE de mai et juin.

Antoine
+1 # bob 10-04-2013 08:24
Une belle bêtise d'avoir fermé le parking de cuisinière et agrandir celui de l'Isatis.
Celui ci va devenir un chantier et un dépotoir.
De plus, vu l'état de délabrement des blocs, le mieux serai que l'ONF clôture le secteur du bas.
M'enfin
Des blocs à Bleau, il y en a des Milliers

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!