Septembre 2020 : les chantiers d'Isatis et 95.2 a la masseZof

Dans le souci de limiter l'érosion des sols tout en conservant la sécurité des grimpeurs en cas de chutes, le CoSiRoc, en partenariat avec l'ONF a organisé une belle opération à Franchard Isatis en poursuivant l'aménagement de marches composées de dosses (planches en robinier) et d'écalles (pavés en grès) et noyées dans un mélange de sable, de feuilles et d'épines de pins.

Quelques jours avant, les circuits rouge (TD) et blanc (ED) du massif ont été repeints avec les conseils avisés des grimpeurs qui connaissent le mieux ce site et ses voies majeures. La fiche du parcours rouge est ici.

Trois jours après, c'est le Women’s Bouldering Festival qui est réuni dans les Trois Pignons pour retirer les câbles de la partie supérieure du 95.2.

Août 2020 : les Rochers du Duc à l’honneur !

visiteCe  lundi matin 31 août 2020, le Conseil Départemental de l’Essonne vient inaugurer avec magnificence la nouvelle application "Sport de nature en Essonne" en présence du président du Conseil départemental, François Durovray qui est accompagné de Brigitte Vermillet (vice-présidente à la transition écologique et à la croissance verte) et Sophie Rigault (vice-présidente aux sports et à la vie associative).

Après une hésitation avec le viaduc des Fauvettes, c’est finalement la forêt des Grands Avaux qui est retenue pour la présentation officielle de ce nouveau guide, dans sa partie des Rochers du Duc et en présence du Maire de Champcueil. C’est le massif d’escalade sur blocs le plus reconnu de la région et les amis des rochers de Beauvais (l’ARB) qui entretiennent la plupart des circuits depuis plus de trente ans, initient la découverte du site en expliquant aux visiteurs le grand nombre de circuits d’escalade et l’impact du massif sur la communauté des grimpeurs régionaux et des étrangers.

Cosiroc DurovrayUn stand dédié à la randonnée et au cyclisme sont ensuite animés.

Ce sont ensuite les 200 visiteurs qui poursuivent la promenade jusqu’à l’aire de bucheronnage où le Président fait une allocution valorisant tout l’intérêt du développement des pratiques sportives de pleine nature en termes de santé et de bien-être, mais également en regard des capacités d’accueil touristique qu’elles engendrent. Cette inauguration sera suivi de réunions avec le CoSiRoc.

Affiche prévention incendie2020Juillet 2020 : attention aux feux

Les conditions climatiques de ces dernières années ont favorisé le développement d’incendies dans nos forêts. A ce titre, il est important de rappeler quelques règles (voir l'article : Feux de forêts : prudence !

A ce titre, l’ONF étant le premier gestionnaire d’espaces naturels de la région d’Ile-de-France est aussi le premier concerné ; les forêts publiques représentent 91 000 hectares, soit 8% de la surface régionale.

Au cœur d’un territoire densément urbanisé, les forêts offrent des paysages variés, aux patrimoines naturels et historiques remarquables. Chaque année plusieurs millions de Franciliens viennent s’y détendre, se balader ou pratiquer une activité. Dans les forêts domaniales appartenant à l’état (domaine privé de l’état ouvert au public), il convient aux organisateurs de demander une autorisation auprès de l’ONF qui en assure la gestion.

Parallèlement l’agence Île-de-France Est de l’ONF a réalisé la publication relative à ses activités (ici).


Juin 2020 : touche finale au Hameau de Beauvais11 noir

Voilà quatre années que l’ARB (les amis des rochers de Beauvais), s’astreignent à l’entretien des différents parcours sur la partie la plus sauvage des escalades de la forêt des Grands Avaux. Une dernière petite touche sur le noir sur fond blanc, e sont maintenant six circuits peuvent être parcourus séparément : le Vert est facile, le Jaune peu difficile, l’Orange assez difficile de 100 numéros est devenu mythique, le Bleu difficile, le Rouge très difficile et parfois engagé et enfin le Noir qui est un must des parcours bleausards.

Mais vous pouvez également télécharger ici le carnet avec tous les circuits du site.

 

Mai 2020 : Les forêts réouvertes !deconfi

Dans son plan de déconfinement, le gouvernement a confirmé que les forêts publiques - domaniales, régionales, départementales et communales - rouvrent lundi 11 mai (la région Île-de-France compte 217 forêts publiques).

Privé de ces espaces depuis 8 semaines, les grimpeurs s’impatientent et ont hâte d’y retourner pour se promener, se détendre, pour flâner et pour grimper.

Ces plaisirs simples à apprécier seul, en famille ou entre amis (10 personnes maximum) redeviendront à nouveau possibles, en prenant garde à la faune, en conservant les gestes barrières et en respectant certaines précautions. Une bonne nouvelle qui s’accompagne de quelques mesures de précautions à connaître car la lutte contre la propagation du Covid-19 continue.

Durant la période – inédite – de confinement, le public peu nombreux dans les forêts a fait preuve d’un véritable civisme. Nous pouvons tous nous en féliciter.

Les vastes espaces naturels, les nombreux kilomètres de sentiers, de chemins et les grandes aires d’accueil offrent les conditions nécessaires au respect des mesures de distanciation physique, préconisées par les autorités de santé publique.

Afin que ce déconfinement se déroule au mieux, l’Office national des forêts propose le mode d’emploi ci-joint.

 

Avril 2020 Coronavirus : les sites d’escalade sont fermésrubalise

arrêtésLa pandémie de Covid-19 en France est une crise sanitaire dont le coronavirus est à l'origine d'une pandémie mondiale. En France, dès le 24 janvier 2020, trois premiers cas sont recensés. Le 14 mars, l'épidémie passe au stade 3 et tous les lieux recevant du public non indispensable à la vie du pays sont fermés.

 

À partir du 17 mars à 12 h, afin de réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements, la population est confinée à domicile.

Tous les massifs d’escalade sont interdits au minimum jusqu’au 11 mai. Sur la plupart des sites les interdictions sont signalées avec de la rubalise et l’affichage des arrêtés préfectoraux.

 

Mars 2020 Salut Jean-Michelsf2l0s7n7hVg776SaMzwOwl3PceBmcEeOtk bmSGfB GHztYVlNQUZddo0Ss 3yaplSTZWG8DH2 3xp6JDX9qd1mlEQeyZQv5vaXZA

Jeudi 12 mars 2020, Jean-Michel Cambon est retrouvé sans vie au pied d’une falaise. C’était un grand équipeur de voies d’escalade et sa disparition attriste le milieu de l’escalade.

Jean-Michel Cambon était certes un bon alpiniste qui réalisa de grandes classiques et qui explora des parois vierges, comme la face sud de la Tête d’Aval ; mais il est surtout connu pour les centaines de voies qu’il a équipées principalement dans l’Oisans et les massifs voisins, voies qui sont caractéristiques, d’une part à cause de leur équipement irréprochable et de l’astucieuse recherche de passages spectaculaires et de relais impressionnants.

Mais le travail réalisé ne se limite pas à placer des goujons, ce qui est déjà considérable, mais il est aussi l’auteur de topos, qui outre les renseignements et les conseils habituels Jean-Michel Cambon a toujours cherché à situer ces ouvrages dans un environnement naturel et social développés.

 

Février 2020 La 1ère CEB

Après près de troiCEB 5 02 2020s années d’attente, une convention de partenariat entre l’ONF et le CoSiRoc a été signée et la Commission Escalade Bellifontaine s'est réunie mercredi 05 février 2020 à l’Ermitage de Franchard, en présence de 30 personnes dont le directeur de l’ONF de Fontainebleau et plusieurs de ces agents, les représentants du CoSiRoc, du CAF, de la FSGT, du GUMS, de la FFME, des AFF, de Polytechnique, de La tribune de Bleau et de Respect Bleau et plusieurs individuels.

L’importance du développement de différentes pratiques sportives (escalade, randonnée, courses, activités équestres, chasses, …) a été rappelée ainsi que les retombées internationales qu’elles induisent et la nécessité de coordonner ces activités en préservant l’environnement naturel exceptionnel.

La Commission Escalade bellifontaine a pour rôle de coordonner les travaux de balisage et d’entretien des circuits dans les zones d’escalade équipées et validées par l’ONF. Elle prend le relais de l’ancienne commission des circuits d’escalade.

 

Janvier 2020 Isatis en marchesbarage

Le parking de l’Isatis est de nouveau accessible. La Route du Loup a été entièrement refaite, elle est toujours aussi pénible à parcourir et les grimpeurs de La Cuisinière stationnent de plus en plus nombreux sur les côtés de la D 409.

Avec le souci de stabiliser les sols de la zone Ouest de l’Isatis, des marches particulièrement esthétiques ont été réalisées en partenariat avec l’association Bleau-Respect et l’ONF.