Mondeville : pour préciser certains points décrits ci-dessous, il nous a semblé utile de publier

  • la lettre envoyée au Cosiroc par H. Pernot, Président de l'"Association des propriétaires de chasse" de Mondeville, datée du 6 mai 2014
  • la réponse du Cosiroc à cette lettre

Mondeville, les faits :P1050336 moule grandeDalle 250

  • Mondeville n'est un site mineur que par sa faible fréquentation mais pas par ses possibilités d'escalade; le nombre de voies qui y sont répertoriées (secteur Ouest + secteur Est, et sans compter le Puy Sauvage) est bien supérieur à des sites comme le Potala ou le 95,2 et les voies y sont souvent d'un intérêt majeur
  • de nombreux circuits y sont balisés depuis des décennies (14 au dernier pointage), souvent inégaux, mal conçus selon les critères actuels et mal entretenus, certains en voie de disparition sous la végétation
  • le projet de promotion de l'escalade à Mondeville et de rénovation des circuits a été initié en 2012 par un représentant du CD77 de la FFME lors de contact avec la mairie de Mondeville
  • le CoSiRoc a repris ce projet en 2013 à sa seule charge, le CD91 de la FFME ne s'y intéressant pas et ce territoire étant hors de la compétence du CD77
  • parler de rivalité entre FFME et CoSiRoc dénote d'une absence de connaissance des réalités ; CoSiRoc et FFME travaillent en bonne coopération et présentent après concertation une position commune des grimpeurs devant les instances étatiques (ONF, Conseil Général et autres)site mairie escalade 250
  • il est inexact de dire que la municipalité ne s'intéressait qu'aux seuls chasseurs puisqu'une rubrique du site de la mairie était consacrée à l'escalade  (image cliquable ci-contre, page encore accessible avec un moteur de recherche en tapant "mondeville escalade"); en outre il était initialement prévu par la mairie une journée événementielle pour une « inauguration » des circuits qui devait avoir lieu fin mai 2014
  • lors d'une réunion sur l'escalade dans le Parc du Gâtinais organisée par les autorités du Parc, Mondeville a été présenté comme un exemple de ce qui pourrait être fait sur terrain privé; la démarche a reçu le soutien des représentants du Parc
  • de nombreux échanges de mails et une réunion avec ceux des grimpeurs intéressés par ce projet qui ont bien voulu y assister ont permis d'établir le cadre du projet de refonte des circuits d'escalade ; ce projet consistait en une remise à plat de balisages en grande partie existants, accompagné d'un très gros travail de nettoyage des blocs, pour en faire un ensemble cohérent et de suivi plaisant, priorité étant donnée au secteur Ouest
  • des réunions avec un représentant du conseil municipal ont confirmé le soutien de celui-ci; il a été convenu que « la mairie » identifierait les propriétaires pour que nous puissions obtenir leur aval
  • Mondeville étant un « espace naturel sensible » (ENS), le projet a été présenté au Conservatoire Départemental des ENS
  • le délai souhaité par la « mairie » étant court (mai 2014), le travail de nettoyage a été entrepris en avance de phase par rapport à une réunion avec les propriétaires qui se faisait attendre malgré une relance effectuée auprès du représentant de la mairie ; à noter que les nombreux circuits d'escalade qui se trouvent sur les terrains privés de l'Essonne ont été tracés sans accord explicite des propriétaires, mais les temps changent et nous souhaitions faire les choses en accord avec ces derniers
  • lors d'une réunion ultérieure avec le maire il nous a été indiqué que les chasseurs qui payent une redevance aux propriétaires étaient opposés à la présence de grimpeurs
  • les positions de la société de chasse et du CoSiRoc ont été affirmées lors d'un échange de courrier; notre demande réitérée de réunion avec les représentants de la société de chasse n'a pas reçu de réponse  bien qu'elle ait été appuyée par courrier par le Parc du Gâtinais également demandeur de cette réunion
  • les propriétaires du terrain ne se sont à ce jour pas exprimés auprès du CoSiRoc
  • a notre connaissance il n'y a pas d'interdiction de l'escalade sur ce site
  • pour des raisons évidentes de sécurité, nous demandons de ne pas y grimper en période de chasse, cela dans un esprit de conciliation, mais sans obligation légale
  • le travail remarquable qui a été effectué sur le secteur Ouest de Mondeville a conduit à 5 circuits avec balisages provisoires très discrets (F, PD, AD, D, TD) qui ont d'emblée rencontré un réel succès (merci à tous les bénévoles qui ont participé à ce travail et notamment J.J. Naëls qui y a fortement contribué)P1070482 taille b14 200
  • l'accroissement de fréquentation induit a attiré l'attention des chasseurs, mais il n'y a aucune raison a priori de leur attribuer le saccage des voies; ce saccage étant cantonné au circuit bleu et ayant été accompagné d'un balisage grossier à la peinture, il faut plutôt y voir l'oeuvre d'un déséquilibré mental pratiquant l'escalade
  • il a été reproché au CoSiRoc son inaction, mais que peut il faire contre de tels actes échappant à toute rationnalité, à part réaffirmer comme il l'a toujours fait la condamnation absolue de toute taille de prises dans les sites naturels; si les auteurs des critiques ont une idée constructive, qu'ils viennent nous aider à la mettre en œuvre
  • il est rappelé, pour mémoire, que le CoSiRoc représente pour l'escalade en Ile-de-France les associations qui en sont membre et qu'il n'y a pas de membre individuel du CoSiRoc hormis les membres du Conseil d'Administration nommés par ces associations, et trois membres honoraires. À part sa traditionnelle position de conseiller, parfois organisateur, dans la gestion des circuits d’escalade, son objectif principal est la défense des intérêts des grimpeurs dans le respect des sites naturels.

Le CoSiRoc (23/09/2014)

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!